DE | FR

Un club genevois offre une fellation à chaque nouveau vacciné

Pour «remercier les personnes vaccinées de contribuer à la reprise d’une vie normale», le Club Delicious promet aux clients une contrepartie très spéciale.
13.11.2021, 12:2016.11.2021, 11:07

Proposer des contreparties pour pousser les personnes à se faire vacciner, ce n'est pas une nouveauté. Des fusils aux Etats-Unis au gâteau offert par l'OFSP, en passant pas les boules de Berlin du récent village de la vaccination zurichois, les exemples ne manquent pas.

Vendredi, un sex club genevois a franchi un pas supplémentaire: à en croire son site internet, les clients qui optent pour la piqûre auront droit à une... fellation gratuite.

«Pour remercier les personnes vaccinées de contribuer à la reprise d’une vie normale, le Club Delicious à Genève offre à chaque personne vaccinée de moins de 3 jours une PIPE, sur présentation d’un justificatif!», écrit sobrement le club sur son site internet. watson a tenté de contacter le club pour savoir notamment si le concept est efficace, en vain pour l’instant.

Offre limitée dans le temps

Il ne s'agit pas de la première annonce retentissante du Delicious. En 2018, le club avait en effet lancé le «café pipe». Le concept? Le client pouvait choisir son café et, pour 80 francs, le déguster accoudé à une table «pendant qu’une hôtesse s’occupe de lui».

La fellation est donc un petit classique là-bas. Concernant la dernière annonce, les vaccinés doivent se dépêcher: l'offre n'est valable que jusqu'au 30 novembre.

Bien qu'il s'agisse d'un coup de pub évident, l'annonce du club s'inscrit malgré lui dans l'effort général visant à encourager la vaccination. D'autres initiatives beaucoup moins indécentes existent: certaines sont par exemple menées par des médecins, comme à Neuchâtel.👇

Et de manière générale, la semaine «officielle» de la vaccination a fonctionné. Du moins relativement. Selon l'OFSP, 14 956 injections ont été administrées en moyenne chaque jour. Cela représente une hausse de 38% par rapport à la semaine précédente. (asi)

Est-ce que le covid long existe vraiment? On fait le point.

Et si vous cherchez des articles plus sérieux, en voici quelques uns:

Les employés CFF confrontés à de plus en plus d'agressions

Link zum Artikel

Encore 30 000 hospitalisations avant la fin de la pandémie?

Link zum Artikel

Pourquoi la mort sera bientôt moins mortelle et plus tendance?

Link zum Artikel

Comment éradiquer la mafia en Suisse? Cette ex-procureure fédérale a un plan

Link zum Artikel

Nazisme et anti-mesures Covid: liaison dangereuse, mais explicable

Link zum Artikel

Face à Zemmour, la gauche genevoise s'apprête à dévoiler sa stratégie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Peine confirmée pour un ancien élu UDC pédophile
Condamné à 20 mois de prison, un retraité suisse et ancien conseiller communal ayant abusé d'une fillette de 8 ans, a essayé d'atténuer sa peine pour des raisons médicales. Son recours a été rejeté par le Tribunal fédéral.

Actes d'ordre sexuel avec des enfants, contrainte sexuelle et infraction à la loi fédérale sur les étrangers... En mai 2020, ces trois infractions ont valu une condamnation à 20 mois de prison ferme à Gaston*, conseiller communal UDC d'une localité vaudoise pendant la législature 2015-2021. Lors du procès au Tribunal de Lausanne, ce septuagénaire n'avait pas arrêté de répéter «Je n'ai pas touché la gamine». Gaston, marié cinq fois et déjà empêtré dans une affaire de pédophilie en 1968, a fait appel au Tribunal cantonal vaudois. Mais en novembre 2020, la Cour cantonale a confirmé la culpabilité de l'élu UDC et la sentence de la première instance.

L’article