Suisse
Genève

Philippe Morel accusé d'avoir greffé un foie à un patient inéligible

Philippe Morel est accusé d'avoir greffé un foie à un patient inéligible

C'est ce que révèle une enquête publiée par le média Heidi.news. Le candidat MCG – et chirurgien – aurait pratiqué cette greffe en 2006 sur un riche patient émirati qui ne remplissait pas les conditions d'un receveur en Suisse.
21.04.2023, 16:2121.04.2023, 17:28
Plus de «Suisse»

A Genève, le candidat MCG au Conseil d'Etat Philippe Morel a déposé ce vendredi une plainte pénale pour calomnie contre inconnu à la suite d'une enquête publiée par Heidi.news.

Le média a en effet révélé ce jeudi que le chirurgien aurait greffé en 2006 un foie à un riche patient émirati qui n'aurait pas dû en bénéficier.

«Cette attaque est odieuse»
Philippe Morel sur les ondes de la RTS.

Les révélations d'Heidi.news interviennent dix jours avant le deuxième tour de l'élection au Conseil d'Etat genevois. Philippe Morel est en lice sur le ticket de l'Alliance genevoise.

Une plainte pour calomnie et diffamation

Son parti a annoncé ce vendredi dans un communiqué le dépôt de cette plainte pénale pour calomnie, et accessoirement diffamation. Selon Heidi.news, qui a notamment pu consulter le rapport de la transplantation controversée de 2006, Philippe Morel aurait réussi à imposer sur la liste d'attente ce patient qui ne remplissait pourtant pas les conditions d'un receveur en Suisse.

L'homme était hospitalisé en division privée aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), selon le média genevois. L'enquête ajoute aussi que le chirurgien aurait proposé des cadeaux à plusieurs personnes de l'équipe ayant participé à la transplantation, de la part de la famille du receveur.

Le «seul receveur compatible»

Philippe Morel réfute ces accusations. «Ce patient était en Suisse le seul receveur qui était compatible avec un foie dont les qualités médicales n'étaient pas optimales du tout», a-t-il expliqué à la RTS. Selon Heidi.news, ce foie aurait été réclamé pour un patient zurichois qui est finalement décédé peu après.

Contactée par Keystone-ATS, la fondation Swisstransplant qui est tenue au secret médical et à la protection des données ne fait aucun commentaire. Les HUG ne font pas non plus de commentaires sur cette affaire.

Une démarche «d'intérêt public»

Dans un communiqué publié ce jeudi, Heidi.news justifie sa démarche:

«Comme journalistes, nous allons être accusés de nous acharner sur un candidat qui est aussi un brillant chirurgien. Mais il est logique et d'intérêt public que les projecteurs se braquent sur ceux qui briguent la plus haute fonction élective à Genève».
Serge Michel, rédacteur en chef de Heidi.news cité dans le communiqué.

(ats)

L'évolution du logo de la Poste
1 / 10
L'évolution du logo de la Poste
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La saison des avalanches n’est pas terminée
Une avalanche au Pigne d'Arolla (VS) a fait deux morts dimanche. Une troisième personne emportée par la coulée a été secourue par Air Glaciers.

Deux personnes sont décédées dimanche dans une avalanche au Pigne d'Arolla (VS), a indiqué la police cantonale valaisanne à Keystone-ATS, confirmant une information de l'agence italienne Ansa. Une troisième personne a été emportée par la coulée.

L’article