Suisse
Intempéries

Inondations au Tessin; le nord pas encore sorti d'affaire

Inondations: le nord du Tessin n'est pas encore sorti d'affaire

epa10823486 A car was destroyed by a rockfall caused by heavy rainfall in southern Switzerland in Biasca, Switzerland, 27 August 2023. The canton Tessin, the Italian part of Switzerland, got a lot of  ...
Heureusement, l'éboulement survenu au Tessin suite aux inondations n'a pas fait de blessés.Keystone
Selon les météorologues, il y avait 30 ans qu’un événement de cette portée ne s’était pas produit dans la région. La fin du front orageux est prévue dès lundi dans la journée.
28.08.2023, 04:3828.08.2023, 09:11
Plus de «Suisse»

Les intempéries qui ont touché le Tessin depuis vendredi soir après une longue période de sécheresse ont particulièrement concerné le nord du canton. Les régions de Biasca, Locarno ainsi que le Valmaggia et le Val Verzasca ont subi plusieurs averses de grêle, inondations et glissements de terrain.

Dimanche dès 6h30, une cinquantaine de pompiers de Biasca sont intervenus en force à une trentaine de reprises dans toute la région de la Riviera pour des inondations dans des caves, escaliers et sous-sols d’habitations, a indiqué le commandant du corps des pompiers de cette localité:

«Nous sommes également intervenus pour barrer une route de montagne au-dessus de Malvaglia, dans le Val Blenio, à la suite d’un glissement de terrain»

Selon SRF Meteo, il est tombé 300,5 litres par mètre carré en l'espace de 48 heures à Biasca. A Cimetta, 201,5 l/m2. C'est plus que la moyenne des précipitations pour tout le mois d'août.

Un bloc de pierre sur une voiture

Les rivières de la région ont fortement gonflé, menaçant d’inonder la route cantonale et la zone industrielle de Biasca. «Nos hommes resteront sur le terrain pour contrôler la situation jusqu’à lundi midi lorsque les précipitations devraient diminuer», a précisé le responsable.

Dimanche après-midi, à Tegna au-dessus de Locarno, un gros rocher qui s’est détaché d’une paroi longeant la route cantonale a détruit une voiture parquée le long de la voie. L'éboulement n'a heureusement pas fait de blessés.

Grêle

A Locarno, vendredi soir, un violent orage de grêle a détruit plusieurs toits de maisons et d’un restaurant ainsi que les fenêtres des toits des écoles secondaires et du lycée de Losone et Locarno. A tel point que le début de l’année scolaire dans ces établissements a été reporté à mercredi.

Les précipitations ont aussi perturbé dimanche le réseau d'eau potable des communes de Bodio et de Maggia, selon Alertswiss. Samedi, c'était déjà la région de Brissago qui était touchée. La centrale recommande de ne pas boire l'eau du robinet jusqu'à nouvel avis, à moins de la cuire au préalable.

Terrain instable au sud de Glaris

Les fortes pluies ont aussi sévi dans le canton de Glaris, aggravant la situation à Schwanden. Le sol est tellement détrempé que de nouvelles mesures de sécurité ont été prises dimanche, a fait savoir l'état-major de conduite communal.

Le barrage complet et l'évacuation de la zone de glissement de la Wagenrunse sont maintenus au moins jusqu'à mardi après-midi. L'état-major de conduite communal n'a pas non plus exclu que le périmètre de la zone de danger soit étendu. Il a averti les entreprises et les riverains concernés.

Plus au nord, peu avant l'embouchure du Rhin dans le lac de Constance, les crues menacent les régions de St-Margrethen, Au, Widnau, Diepoldsau, Oberriet, dans le canton de St-Gall. Certaines voies de mobilité douce sont fermées au trafic des deux côtés du fleuve. (ats/jch)

Cette présentatrice météo romande n'est pas humaine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les vacances en Suisse ont toujours la cote
Selon un sondage commandé par Suisse Tourisme, les Suisses et Suissesses sont toujours enclins à passer leurs vacances d'été au pays. L'engouement pour un séjour en terres helvétiques reste à peu près en ligne avec les chiffres de l'année précédente.

Rester en Suisse pour les vacances est une option que choisissent 39% des vacanciers suisses, tandis que 33% prévoient de sortir des frontières, 22% ne savent pas encore et que la part restante n'a rien prévu.

L’article