DE | FR

«L'amour des couples homosexuels se cogne contre la doctrine»

Couple de lesbiennes bénies en Allemagne.

Image: sda/shutterstock

En Allemagne et à Zurich, des prêtres catholiques se mobilisent contre le Vatican en bénissant des couples du même sexe. Ce geste peut être symbole d'une reconnaissance pour les amoureux LGBTQIA+. Eclairage.



Les prêtres allemands sont partis dans une petite fronde contre le Vatican. Depuis ce week-end, ils mènent une «campagne» de bénédiction ouverte à tous les couples homosexuels, une pratique pourtant interdite par l'Eglise catholique. En Suisse, seul un prêtre zurichois semble avoir suivi l'action (si vous lisez l'allemand, watson vous raconte ça ici).

Pourquoi c'est interdit?

Cette mobilisation des prêtres, une centaine selon les chiffres de lundi, est une réaction à une note du Vatican publiée à la mi-mars. Rédigée par la Congrégation pour la doctrine de la foi, elle rappelait le caractère «illicite» de la bénédiction des couples homosexuels.

«La doctrine catholique légitime uniquement le sacrement du mariage pour tous les couples. Des hétérosexuels vivant en concubinage, par exemple, sont tout aussi illégitimes que des homosexuels, selon la tradition.» C'est Anne-Claire Rivollet qui le dit. Elle est responsable de la pastorale des couples et des familles pour l'Eglise catholique de Genève. Elle y a aussi ouvert un espace de rencontre inclusif pour les LGBTQIA+.

Du coup, bénir un couple qui ne s'est pas marié à l'église est aussi contraire à la doctrine.

Pourquoi ces couples veulent se faire bénir?

Bien qu'elle ne promeuve pas haut et fort la «campagne» de bénédiction en cours, Anne-Claire Rivollet peut comprendre que certains couples désirent rencontrer un prêtre qui est prêt à braver l'interdit:

«La bénédiction rend l'amour encore plus sacré qu'il ne l'est déjà, elle renforce la présence de Dieu»

Ces amoureux du même sexe auraient aussi, selon elle, besoin d'une certaine reconnaissance par Dieu. Ou encore l'envie de «faire avancer l'Eglise catholique», dans une démarche sociétale.

Alors, le «lifting» de l'Eglise catholique est en marche?

Depuis la publication de la note controversée du Vatican, des voix se sont élevées un peu partout avant que les actions allemandes (et zurichoises) n'aient lieu. Des signes d'une modernisation de l'Eglise? Anne-Claire Rivollet n'est pas aussi catégorique: «Il y a des moyens plus subtils que ceux utilisés par ces prêtres pour la faire avancer». La responsable pastorale est pourtant convaincue que ces controverses amèneront indirectement plus d'ouverture:

«Toutes ces réactions ont fait émerger une nécessité théologique. L'amour des couples homosexuels est là, on le voit, et il vient se cogner contre la doctrine. Malgré lui, le Vatican a ouvert la parole sur ces questions et la réflexion est en marche.»

Il en revient à l'Eglise de trouver la bonne solution dans ce débat délicat. Et ça ne devrait pas être pour tout de suite.

Plus d'articles sur la communauté LGBTQIA+

Une transgenre rejoint le gouvernement américain, une première

Link zum Artikel

Raiffeisen refuse un compte aux opposants au mariage pour tous

Link zum Artikel

En Floride, on veut légaliser les contrôles génitaux des écolières trans

Link zum Artikel

Brisé puis reconstruit, il raconte sa thérapie de conversion

Link zum Artikel

Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux

1 / 21
Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux
source: epa / hugo burnand/clarence house / ha
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le shaker

Les CFF qui déraillent (la météo aussi) et une athlète qui tranche dans le lard

Vous avez passé la journée à réserver vos vacances d'été à Moudon? Rassurez-vous: voici une gorgée d'infos essentielles pour ne pas passer pour un touriste à l'apéro.

On pourrait le résumer comme ça (imaginez un accent suisse-allemand pour être dans l'ambiance): «un accident financier a fait dérailler les CFF. Un virus en est la cause. Veuillez nous en excuser.» Parce que, c'est un fait, les Suisses ont boudé le train en 2020.

Bon, vous me direz qu'ils ont boudé pas mal de choses en 2020. Surtout que personne n'avait vraiment le choix de bouder. Reste que les CFF ont perdu quelques wagons de plumes en raison de la pandémie l'année dernière. Et ça fait mal.

😀 …

Lire l’article
Link zum Artikel