bien ensoleillé
DE | FR
2
Suisse
International

Covid: une incitation financière favoriserait la vaccination

Image
shutterstock

L'argent pousse-t-il à la vaccination? Des chercheurs ont mené l'enquête

Une récompense financière jouerait un rôle sur l'augmentation de la couverture vaccinale dans certains pays, révèle une récente enquête mené en Suède.
08.10.2021, 10:5208.10.2021, 15:44

Depuis le déploiement des vaccins contre le Covid-19, de nombreux pays utilisent la stratégie des incitations financières pour booster la couverture vaccinale. La Suisse a également sauté le pas récemment.

Mais cette méthode porte-t-elle ses fruits? Quels sont ses effets concrets sur le taux de vaccination? Une étude, menée en Suède sur plus de 8000 personnes, s'est posée la question. Et voici leur conclusion:

«Notre étude montre que les incitations financières peuvent augmenter le taux de vaccination même s'il est déjà élevé, comme c'est le cas dans de nombreux pays de l'Union européenne.»
Dr Armando Meier, économiste comportemental et coauteur de l'étude.

Cet essai mené à grande échelle aurait en effet permis d'augmenter le taux de vaccination de 4 points avec une récompense d'environ 21 francs. «La récompense a fait passer le taux déjà élevé de vaccination de 72 % à 76 %», peut-on lire dans le communiqué d'Uni Santé qui a participé à la recherche.

Quelle méthode d'enquête?

Les participants à l'étude ont été interrogés sur leur intention de se faire vacciner. Ils ont ensuite été répartis au hasard dans cinq groupes. Dans l'un d'entre eux, les membres se sont vus offrir la perspective d'une récompense financière s'ils se faisaient vacciner dans les 30 jours. Dans les autres, les participants pouvaient recevoir des informations sur la sûreté des vaccins et sur l'importance de le faire pour protéger les plus vulnérables.

Les chercheurs ont ensuite vérifié si les personnes avaient effectivement été vaccinées en procédant à un rapprochement anonyme avec les données des autorités sanitaires suédoises. Résultat: la prime augmentait non seulement l'intention déclarée de se faire vacciner et entraînait aussi un plus grand nombre de vaccinations. Ce résultat s'est avéré indépendant du sexe, du revenu et de l'âge des participants.

Quid des autres incitations vaccinales?

D'autres stimuli visant à augmenter la couverture vaccinale ont eu moins de succès. Il s'agissait, par exemple, de demander de nommer des personnes de son entourage qui pourraient protéger les participants par une vaccination. Ces «coups de pouce» ont augmenté l'intention de se faire vacciner, mais ils n'ont pas conduit à davantage de vaccinations.

«Les résultats relativisent la crainte selon laquelle les récompenses financières peuvent avoir un effet contre-productif»
DrFlorian Schneider, co-auteur de l’étude

Et de conclure: «Des incitations monétaires même modestes peuvent, au contraire, avoir un impact positif sur les taux de vaccination.» (comm/hkr)

Pour lire l'étude dans son intégralité, cliquez ici.

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Baume-Schneider au Conseil fédéral: quand le Jura rassemble la Suisse
L'élection surprise d'Elisabeth Baume-Schneider au Conseil fédéral est une reconnaissance complète du canton du Jura et une manière d'affirmer l'unité de la Suisse.

Une Jurassienne est élue au Conseil fédéral. Elle s’appelle Elisabeth Baume-Schneider, elle a 58 ans, elle vient des Franches-Montagnes, l’une des plus belles régions de Suisse. Son élection est une surprise, tant sa concurrente, la Bâloise Eva Herzog, faisait figure de favorite dans la course au siège laissé vacant par la Bernoise Simonetta Sommaruga.

L’article