en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
International

La Suède offre 100 000 francs de prime aux chercheurs débauchés

La Suède offre 100 000 francs pour débaucher des chercheurs suisses

Comme la Suisse ne peut plus participer au programme de recherche européen «Horizon Europe» en tant que membre à part entière, certains pays tentent d'en profiter.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
02.02.2022, 11:4402.02.2022, 12:37
Remo Hess, bruxelles / ch media
Plus de «Suisse»

Michael Hengartner, président du Conseil des Ecoles polytechniques fédérales (EPF), a récemment tiré la sonnette d'alarme: «Nous vivons les premiers revers», a déclaré le biologiste moléculaire et ancien recteur de l'université de Zurich dans le SonntagsBlick à propos de l'exclusion de la Suisse du programme de recherche européen «Horizon Europe». Il s'agit de la conséquence de l'échec des négociations sur l'accord-cadre.

Unsere Forscher sind begehrt. Schweden zahlt viel Geld, um sie abzuwerben. Bild: Mitarbeiter im Functional Genomics Center von Uni und ETH Zürich.
Nos chercheurs sont convoités. La Suède paie cher pour les débaucher.image: keystone

Concrètement, Hengartner estime que les chercheurs, en Suisse, ne peuvent plus profiter pleinement des prestigieuses subventions du «European Research Council», appelées ERC-Grants.

La Suède passe à l'offensive

Pour la Suède, les difficultés de la Suisse sont une raison de passer à l'offensive. Le Conseil suédois de la recherche écrit sur son site Internet:

«Il y a une opportunité pour les institutions universitaires suédoises de recruter de jeunes chercheurs européens de premier plan»

Le pays a ciblé les 28 chercheurs suisses qui ont été sélectionnés au début de l'année pour une bourse ERC, mais qui ne peuvent pas bénéficier de l'argent de l'UE tant qu'ils n'ont pas rejoint l'UE. Ceux-ci devraient s'installer en Suède.

Pour atteindre cet objectif, les autorités n'hésitent pas à sortir de jolies sommes d'argent: toutes les hautes écoles suédoises qui débauchent avec succès l'un des 28 lauréats ERC de la Suisse reçoivent environ 100 000 francs (un million de couronnes suédoises). Ce qui peut avoir un impact direct sur les chercheurs eux-mêmes, car cet argent peut, par exemple, être utilisé pour couvrir leurs frais de déménagement, leur loyer ou les dépenses des membres de leur famille qui les accompagnent. Ainsi, l'institut qui peut prouver jusqu'au 31 mars qu'il a engagé avec succès un chercheur suisse de haut niveau reçoit les 100 000 francs à coup sûr.

Reste à savoir si, parmi les 28 lauréats ERC suisses, certains répondront à l'appel suédois. Jusqu'à présent, la grande majorité d'entre eux a décidé de rester en Suisse même sans les fonds de l'UE, car le Conseil fédéral s'engouffrera financièrement dans la brèche et fournira lui-même l'argent. Ce qui manque cependant, c'est une intégration totale dans le réseau de recherche de l'UE.

La bataille pour les talents est lancée.

Adapté de l'allemand par asi

Première transplantation cardiaque entre un porc et un humain
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le groupe de médias Vice veut supprimer des centaines de postes
Le groupe d'information Vice Media a annoncé jeudi que le titre ne publiera plus sur son site web phare et qu'il supprimait plusieurs centaines d'emplois.

Axé sur un public jeune et connu pour ses contenus audacieux sur l'actualité et la société, Vice faisait partie des étoiles montantes d'une nouvelle génération de médias en ligne, avant de déposer son bilan en mai.

L’article