DE | FR
Le niveau du Pô n'a jamais été aussi bas depuis 70 ans et pose des soucis à l'agriculture du Nord de l'Italie.
Le niveau du Pô n'a jamais été aussi bas depuis 70 ans et pose des soucis à l'agriculture du Nord de l'Italie. image: keystone

Face à la sécheresse, l'Italie implore l'aide suisse, mais il y a un problème

Les autorités italiennes implorent la Suisse de faire monter le niveau du lac Majeur, histoire d'irriguer la plaine du Pô et de relancer l'agriculture. Les politiciens helvétiques sont favorables, mais il y a un obstacle important.
24.06.2022, 11:5608.08.2022, 16:46

L'Italie est inquiète: «C'est de loin la pire crise de toutes», a lâché Doriana Bellani à la Schweizer Radio und Fernsehen (SRF). La responsable de la régulation du lac Majeur, côté italien, pointe du doigt la sécheresse dans le Nord de l'Italie. Dans certaines régions, il n'a pas plu depuis environ quatre mois et le fleuve Pô n'a jamais été aussi bas en 70 ans.

Le niveau très bas du Pô le 22 juin à Castel San Giovanni, près de Plaisance, est inquiétant.
Le niveau très bas du Pô le 22 juin à Castel San Giovanni, près de Plaisance, est inquiétant.image: keystone

Les conséquences de ce manque d'eau sont catastrophiques pour les récoltes dans la plaine du Pô – qui traverse le Piémont, la Lombardie et l'Emilie-Romagne – véritable grenier agricole de l'Italie.

Des politiciens empathiques

Pour mieux irriguer ces régions, les autorités transalpines demandent que la Suisse les aide. Comment? En écoulant des réservoirs d'eau au Tessin pour faire monter le niveau du lac Majeur, lui aussi très bas. Ainsi, le lac pourrait se déverser davantage dans les cours d'eau qui filent vers l'Italie.

«Nous demandons à nos amis suisses de soutenir le niveau du Lac Majeur. Cela est censé se produire à travers les réservoirs des Alpes»
Meuccio Berselli, secrétaire général de l'Autorité du bassin du Pô
Un champ de maïs asséché à Palazzo Pignaro, près de Crémone en Lombardie, le 22 juin 2022.
Un champ de maïs asséché à Palazzo Pignaro, près de Crémone en Lombardie, le 22 juin 2022. image: keystone

Les politiciens suisses sont favorables à cette idée. «Les voisins doivent bien sûr s'entraider», tranche, dans 20 Minuten, le président des Verts, Balthasar Glättli. «L'Italie nous a aidés avec l'incendie de Gambarogno. Il est donc juste que la Suisse montre également une volonté d'aider», appuie le conseiller national UDC bernois Lars Guggisberg. Il précise toutefois: «A condition que les conséquences pour la Suisse soient supportables. Cela doit être clarifié.»

Experts sceptiques et Tessin souverain

Et justement, il y a un problème: les experts helvétiques sont sceptiques. «Nous avons besoin des réservoirs pour produire de l'électricité en hiver. Ils sont la raison pour laquelle nous avons une si bonne capacité d'autosuffisance», argumente dans 20 Minuten Andreas Stettler, directeur de l'Association suisse pour l'aménagement des eaux. Or, les réservoirs ne sont pas suffisamment remplis (seulement un tiers de leur potentiel au Tessin). «Ils doivent être remplis d'ici la fin septembre», précise-t-il.

Difficile dans ces conditions de répondre favorablement à la demande italienne. Le Comité suisse des barrages (CSB) va dans le sens d'Andreas Stettler: vider l'eau des réservoirs aurait des conséquences négatives sur l'approvisionnement en électricité de notre pays lors du prochain hiver.

En février déjà, le Lac Majeur était très bas à cause d'un hiver avec peu de précipitations.
En février déjà, le Lac Majeur était très bas à cause d'un hiver avec peu de précipitations. image: keystone

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) explique que la gestion de l'eau dans les réservoirs est une affaire cantonale. L'un de ses porte-paroles l'a rappelé à 20 Minuten:

«Toute décision concernant l'utilisation des réservoirs appartient au canton du Tessin»
L'Office fédéral de l'environnement (OFEV)

Le canton italophone aura donc tout loisir de répondre favorablement, ou non, à la demande de son voisin. D'ici là, la météo peut devenir plus généreuse en eau avec l'Italie, histoire de contrer ses problèmes actuels. (yog)

Les toilettes sèches de Leysin... with a view

1 / 10
Les toilettes sèches de Leysin... with a view
source: ©adripherie
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Quand TF1 prédisait les températures en 2050 (et on est en avance)

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Pénurie: comment survit-on aux coupures de courant? «On devient débrouillard»
Des coupures de courant (contrôlées), c'est le scénario «catastrophe» évoqué par Simonetta Sommaruga en cas de crise énergétique, face aux pénuries de gaz. Au Liban, où les restrictions et les pannes sont régulières, on a appris à vivre avec. Megan Ferrando, qui travaille dans une ONG sur place, nous en dit plus.

La thématique de l'approvisionnement énergétique est sur toutes les lèvres en Europe. En Suisse, le Conseil fédéral a évoqué une ligne rouge psychologique, celle de possibles rationnements de gaz et d'électricité en cas de pénurie, prévus dans le plan «Ostral».

L’article