Suisse
Justice

Le procès en appel contre Tariq Ramadan s'ouvre à Genève

Le procès en appel contre Tariq Ramadan s'ouvre à Genève
Tariq Ramadan avait été acquitté en 2023.Keystone

Le procès en appel contre Tariq Ramadan s'ouvre à Genève

Le théologien de 61 ans est accusé d'avoir violé une femme dans une chambre d'hôtel à Genève, en 2008. Acquitté l'année dernière, il se retrouve à nouveau devant les juges.
27.05.2024, 09:05
Plus de «Suisse»

Acquitté de viol et de contrainte sexuelle en première instance, l'islamologue Tariq Ramadan, 61 ans, se retrouve à nouveau dès lundi devant les juges à Genève. Le Ministère public et la partie plaignante avaient fait appel du jugement prononcé il y a un an.

Les juges du Tribunal correctionnel n'étant pas parvenus à se déterminer sur la culpabilité du prévenu «au-delà de tout doute raisonnable», ils avaient acquitté Tariq Ramadan au terme d'un procès médiatisé et tendu. Selon le Tribunal correctionnel, il manquait de preuves matérielles dans ce dossier.

Procès jusqu'à mercredi

Le théologien est accusé par une femme âgée aujourd'hui de 58 ans de l'avoir violée en octobre 2008 dans une chambre d'hôtel à Genève. La plaignante avait décrit une nuit «de baston» lors de laquelle elle affirme avoir été frappée, insultée et abusée sexuellement pendant plusieurs heures par Tariq Ramadan.

Ce dernier a toujours clamé son innocence, affirmant n'avoir jamais eu de relation sexuelle avec la plaignante. Durant le procès en première instance, il a expliqué avoir été victime d'une femme éconduite et blessée. Le Ministère public avait requis une peine de prison de trois ans, dont 18 mois ferme.

Le procès en appel, qui se déroulera dans une petite salle du Palais de justice, est planifié jusqu'à mercredi. Le jugement ne devrait pas tomber avant plusieurs semaines.

Quatre femmes accusent également Tariq Ramadan de viol en France entre 2009 et 2016. Il n'a pas encore été jugé. A ce stade, l'avocat général a demandé que ne soit retenu qu'un seul viol aggravé, avec violences. Une décision est attendue fin juin pour la suite de la procédure en France.

Tariq Ramadan est le petit-fils du fondateur égyptien des Frères musulmans, Hassan el-Banna. Son père Saïd s'était réfugié en Suisse en 1954. Avant de devenir une figure médiatique, et de capter l'intérêt d'une partie de la jeunesse musulmane avec ses discours et son talent oratoire, Tariq Ramadan a enseigné quelques années à Genève. (ats)

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les gares CFF qui ont perdu le plus de voyageurs
De nouveaux chiffres des CFF montrent dans quelles gares la plupart des gens montent et descendent. En l'espace de cinq ans seulement, des changements parfois drastiques ont eu lieu. Tout cela est dû au télétravail, aux aménagements et à l'augmentation du trafic pendant les loisirs.

En 2023, chaque jour ouvrable, en moyenne, 419 600 personnes montaient ou descendaient d'un train à la gare centrale de Zurich. Cette gare était ainsi de loin la plus fréquentée de Suisse, comme le montrent les chiffres récemment actualisés des CFF.

L’article