DE | FR

Voici qui a voté contre la loi Covid et pourquoi

Le 28 novembre dernier, la loi Covid-19 a eu le soutien de presque tous les groupes de la population, révèle une analyse publiée vendredi. Cinq points pour mieux comprendre.
14.01.2022, 13:1814.01.2022, 17:36

Qui a voté contre?

Acceptée par 62% du peuple suisse le 28 novembre dernier, la loi Covid-19 a eu le soutien de presque tous les groupes de la population, révèle l'analyse Vox, réalisée par l'institut de recherche gfs.Bern auprès de 3400 personnes.

Des jeunes aux personnes âgées, de la gauche à la droite, le soutien a été large. Mais qui a donc voté contre? Seules trois catégories se profilent:

  • Les non-vaccinés;
  • Les partisans des Amis de la Constitution;
  • Les sympathisants de l'UDC.

Qui a voté pour?

A l'exception de ces groupes, toutes les personnes ayant des sympathies pour d'autres partis ont majoritairement approuvé la loi:

  • Les partisans du PLR, avec 74% de oui;
  • Les partisans du PS (83%);
  • Les partisans des Verts (76%);
  • Les partisans du Centre (69%);
  • Les partisans des Vert'-libéraux (86%).

Par rapport au scrutin du 15 juin, les sympathisants du Parti libéral-radical et des Vert'-libéraux ont été un peu plus nombreux à dire oui.

Quels étaient les arguments des opposants?

Les principaux arguments contre la loi Covid étaient les suivants:

  • La crainte d'une société à deux vitesses (87%);
  • Le refus de principe des mesures sanitaires (73%);
  • L'insatisfaction face à la stratégie du gouvernement (29%).

Pourtant, seuls 3% ont indiqué que le Covid-19 n'était qu'un moyen de faire peur et à peine 2% ont considéré la pandémie comme une farce.

Et au niveau de l'âge?

Selon l'étude, l'âge a également eu une influence sur le taux d'approbation: ainsi, la part de oui n'était que de 53% chez les 18-29 ans, contre 73% chez les plus de 70 ans. Les personnes ayant une formation supérieure et un revenu élevé ont également voté plutôt oui.

Où les votants se sont-ils informés?

Sans surprise, les opposants - que ce soient les votants ou les meneurs de la campagne - ont beaucoup eu recours à Internet et aux réseaux sociaux pour s'informer et informer.

Les partisans ont plus souvent privilégié les médias traditionnels, comme les journaux et la télévision. (ats/asi)

Manifestation autorisée contre les mesures Covid à Berne

1 / 13
Manifestation autorisée contre les mesures Covid à Berne
source: sda / peter schneider
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pour les amateurs de Covid...

Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»

Link zum Artikel

5 points pour comprendre pourquoi l'OMS désavoue les vaccins Covid

Link zum Artikel

Faut-il lever les mesures Covid et prendre la vague de plein fouet?

Link zum Artikel

Pas de rappel, pas de piqûre et pas d'infection? Le vaccin nasal fait rêver

Link zum Artikel
Les hospitalisations baissent malgré l'explosion des cas en Suisse
Alors que la Suisse enchaîne les records de cas, les hospitalisations sont en baisse, malgré de grandes différences au niveau cantonal.

Jeudi, les autorités sanitaires suisses ont signalé 39 807 infections en 24 heures. Du jamais vu. La veille, le pays atteignait un autre record, avec 38 015 nouvelles contaminations. Depuis fin décembre, la vague Omicron frappe la Suisse de plein fouet et les cas explosent.

L’article