DE | FR
Prélever le chiffres d'affaires des plateformes pour financer des projets suisses.
Prélever le chiffres d'affaires des plateformes pour financer des projets suisses.Image: AP Netflix

La Suisse se dirige vers une taxation de Netflix

Obliger les diffuseurs de films et de séries à réinvestir 4% de leur chiffre d’affaires dans des projets suisses? Le Conseil des Etats a validé ce 7 juin cette «taxe Netflix» proposée par le Conseil fédéral. Le projet repart au National.
08.06.2021, 09:2008.06.2021, 14:48
Suivez-moi

La taxation des multinationales est dans l'air du temps. Après l'annonce des ministres des finances du G7 d'un accord sur un impôt de 15% minimum pour les entreprises, le Conseil des Etats s'est prononcé ce lundi 7 juin en faveur d'une taxe de 4% pour les diffuseurs cinématographiques, dans le but de financer des films et séries suisses qu'ils co-produiraient.

Une majorité du Conseil des Etats s'est ainsi opposée à l'avis du Conseil national, qui souhaite réduire à 1% ce que certains appellent en simplifiant la «taxe Netflix» proposée par le Conseil fédéral. La crainte des députés? Que les plateformes reportent ces coûts sur le prix des abonnements. Un argument qui n'a pas convaincu les sénateurs.

Un quota de 30%

Cette disposition, qui repart désormais à la Chambre du peuple, fait partie de la Loi sur le cinéma contenue dans le paquet de l'encouragement à la culture pour la période 2021-2024, à l'ordre du jour de la session parlementaire en cours. La loi prévoit une autre mesure faisant débat: un quota de 30% de contenus européens dans l'offre des services cinématographiques en ligne. Celle-ci a déjà obtenu l'accord des deux chambres.

Et sinon, rien à voir:

Les restos, c'est pas toujours super...

1 / 27
Les restos, c'est pas toujours super...
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

J'ai tokenisé mon entreprise

Plus d'articles en lien avec Netflix

League of Legends en animé sur Netflix, la bande-annonce est folle!

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel

Fatigué de Netflix? Voici 24 alternatives, dont 10 sont gratuites!

Link zum Artikel

TF1 fusionne avec M6 pour combattre Netflix & Co, mais c'est pas gagné

Link zum Artikel
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Le diplomate russe Boris Bondarev est sous protection policière 24h/24
Le haut fonctionnaire a critiqué Poutine en démissionnant avec fracas lundi. Une prise de position qui l'oblige à être sous surveillance jour et nuit.

Boris Bondarev, un ex-diplomate russe de 41 ans, est sous la protection 24h/24 de policiers suisses, rapporte 24 heures. Les raisons? Il a quitté lundi, à Genève, le service de la mission de l’Organisation des Nations unies (ONU) de son pays en attaquant le président russe Vladimir Poutine et sa guerre en Ukraine à travers une lettre ouverte. Une protestation qui a eu un retentissement mondial.

L’article