assez dégagé
DE | FR
1
Suisse
Parlement

L'initiative anti-5G n'a soumis qu'une seule signature valable

L'initiative anti-5G a sans doute battu un record absurde

Il manquerait au comité... 99 999 signatures supplémentaires pour faire aboutir son initiative.
15.12.2022, 21:0216.12.2022, 08:11

On savait depuis quelques jours que l'initiative populaire fédérale «SaferPhone» pour une meilleure protection contre les rayonnements des antennes de la téléphonie mobile avait échoué.

Fait piquant, la Chancellerie fédérale vient d'annoncer le nombre de signatures valables que la commission lui a soumises: une seule.

Image
image: screenshot / admin.ch

Selon le rapport publié jeudi dans la Feuille fédérale, cela a même été officiellement certifié. Que s'est-il passé? Est-ce un record? Autant de questions qui se posent ce soir et qui restent a éclairer.

Ce qui est clair, en revanche, c'est que l'initiative aurait eu besoin de 100 000 signatures valides pour que le peuple suisse vote à son sujet. Selon les mots laconiques de la Chancellerie fédérale, ce quota a été «manqué de plus de la moitié».

«Le nombre de signatures valables est inférieur à la moitié du nombre de 100 000 signatures d’électeurs prescrit par la Constitution»
Chancellerie fédérale, le 12 décembre
epa10054966 A woman holds a cell phone with an image of the new 5G technology, in Brasilia, Brazil, 06 July 2022. The fifth generation of mobile internet (5G) is activated this Wednesday in Brazil. Br ...
L'initiative voulait étendre les réseaux de fibre optique au lieu des antennes de téléphonie mobile. image: keystone

Selon le communiqué de presse du comité d'initiative «Saferphone», le projet sera retiré et la collecte de signatures terminée. Les objectifs de l'initiative seront poursuivis de diverses manières, y compris à travers des interventions aux Chambres fédérales.

L'association Frequencia a été fondée en 2019 pour manifester contre l'introduction de la 5G. Selon divers médias, l'organisation avait attiré l'attention, par le passé, à coup de déclarations polémiques.

Les initiateurs de «SaferPhone» veulent, au départ, s'assurer que la protection de la santé contre «l'électrosmog», les rayonnements non ionisants (NIS), soit ancrée dans la Constitution fédérale.

La même chose devrait s'appliquer au rayonnement des téléphones portables «comme à d'autres influences potentiellement toxiques», ont écrit les initiateurs dans leur communiqué. Ils demandent donc que les réseaux de fibre optique soient choisis à la place des antennes de téléphonie mobile.

(sda)

Deepfake Berset

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Merci à l'Iran et la Chine de critiquer la Suisse
Au sein du Conseil des droits de l'homme, l'Iran et la Chine donnent des conseils à la Suisse. Cela semble absurde et pourtant...

En Iran, les femmes descendent depuis des mois dans la rue pour protester contre leur oppression. Elles et leurs compagnons de lutte masculins risquent ainsi leur liberté, voire leur vie. En Chine, ce ne serait pas un, mais près de deux millions d'Ouïghours qui seraient emprisonnés: c'est ce qu'aurait confié le chef d'Etat Xi Jinping en personne à Ueli Maurer, selon la NZZ.

L’article