pluie modérée
DE | FR
Suisse
Politique

3 ex-élus suisses demandent de l'aide pour payer leurs factures

The Federal Palace is the name of the building in Bern in which the Swiss Federal Assembly and the Federal Council are housed, Swizerland
Image: Shutterstock

Trois élus non reconduits demandent de l'aide pour payer leurs factures

Les politiques qui ne sont pas réélus au Parlement ont le droit de recevoir une aide financière qui peut aller jusqu'à 2450 francs par mois. A la suite des dernières élections, trois demandes ont été déposées.
07.12.2023, 11:5307.12.2023, 12:08
Christoph Bernet / ch media
Plus de «Suisse»

Lors des élections fédérales de cet automne, de nombreux politiciens ont dû quitter leur poste contre leur gré. Au Conseil national, 17 personnes n'ont pas été réélues, contre quatre au Conseil des Etats.

En fonction de la situation professionnelle et privée de chacun, la non-réélection peut aussi représenter un certain manque à gagner. Durant leur mandat, certains élus abandonnent leur activité professionnelle au profit de leur carrière politique. Ils voient donc leur principale source de revenus disparaître.

En effet, un mandat parlementaire permet de vivre confortablement. Un membre du Conseil national gagne en moyenne 132 500 francs par an, contre 142 500 francs au Conseil des Etats.

Un soutien de 2450 francs par mois

Depuis 2003, les parlementaires non réélus ainsi que ceux qui ont démissionné ont la possibilité de demander une aide dite de transition pendant une période limitée.

Cela concerne les politiciens qui n'ont pas encore atteint l'âge de la retraite lorsqu'ils quittent le conseil et qui «ne peuvent pas obtenir un revenu équivalent à celui de conseiller ou qui sont dans le besoin», comme le stipule la loi. Cette aide est disponible pendant deux ans au maximum et peut atteindre 2450 francs par mois, ce qui correspond à la rente AVS maximale d'une personne seule.

Interrogés par CH Media, les services du Parlement ont indiqué que trois ex-élus avaient jusqu'à présent déposé une demande d'aide transitoire suite aux élections de cette année. La délégation administrative compétente n'a pas encore traité ces demandes. Les services du Parlement ne révèlent pas le nom des personnes concernées.

L'UDC veut supprimer cette aide

Par le passé, seuls quelques ex-parlementaires ont partagé publiquement qu'ils avaient eu recours à l'aide transitoire. L'un d'entre eux est le conseiller national PS Andy Tschümperlin, qui avait manqué sa réélection en 2015 en tant que chef de groupe.

Depuis l'introduction de l'aide de transition jusqu'aux élections de 2019 incluses, 28 élus au total ont bénéficié d'un soutien pour un montant total de 1,1 million de francs, comme l'a récemment révélé la Sonntags-Zeitung. Une intervention de l'UDC visant à supprimer l'aide transitoire a échoué en septembre 2020.

Traduit et adapté de l'allemand par Léa Krejci

La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
1 / 23
La visite d'Emmanuel Macron en Suisse
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur X
On a essayé de parler suisse allemand
Video: watson
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Accusé de sexisme, Neocitran change ses pubs
Neocitran avait fait la Une des journaux avec une campagne publicitaire pleine de clichés. Le fabricant publie maintenant de nouvelles vidéos avec des adaptations majeures.

On pourrait le qualifier d'Aromat de la médecine. Car si le petit flacon jaune se trouve sur la plupart des étagères des cuisines suisses, Neocitran est quasi dans chaque armoire à pharmacie: c'est peut-être l'anti-grippe préférée des Suisses.

L’article