larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Prison

Vaus: A Orbe, un détenu tente de s'évader et se retrouve sur le toit

A Orbe, un détenu tente de s'échapper et se retrouve sur le toit

Image
Le prisonnier de 28 ans a réussi, mercredi, à s’extraire de l’enceinte sécurisée lors de sa promenade. Il a été maîtrisé par la police vaudoise.
30.06.2021, 20:3301.07.2021, 16:32
Plus de «Suisse»

Un détenu de l’établissement pénitentiaire de la Plaine de l’Orbe (VD) a été interpellé mercredi sur le toit de la prison. Vers 14h20, il a réussi à s’extraire de l’enceinte sécurisée lors de sa promenade, qui se situe au dernier étage du bâtiment, pour se retrouver derrière les barrières, à plus de vingt mètres de haut.

Après des négociations avec des services psychiatriques et l'intervention de la police, la situation est rentrée dans l’ordre vers 18h00 avec l’interpellation du détenu. Personne n’a été blessé, précise la police vaudoise dans un communiqué. Ce ressortissant érythréen, âgé de 28 ans, avait menacé de sauter. Un coussin de sauvetage avait été déployé. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros, Coop et les paysans veulent vous taxer pour vos courses en France
Le Conseil fédéral veut endiguer le tourisme d'achat en imposant la TVA dès 150 francs, contre 300 aujourd'hui. Une mesure qui ne suffit pas pour les détaillants et l'Union suisse des paysans, qui veulent faire davantage payer le tourisme d'achat. Monsieur Prix s'y oppose et voici pourquoi.

Toutes personnes qui font leurs courses de l'autre côté de la frontière suisse pourraient passer davantage à la caisse à l'avenir. En effet, tant les détaillants que l'Union des paysans font pression pour que la franchise valeur soit abaissée. Ils souhaitent que les touristes paient désormais la TVA dès 50 francs par personne et par jour. Une valeur bien plus basse que les 300 francs imposés aujourd'hui.

L’article