Suisse
Prix

Les maisons de vacances sont toujours plus chers en Suisse

Mehrfamilienhaeuser, aufgenommen am Donnerstag, 9. Maerz 2023, in St. Moritz. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)
L'Engadine, ou plutôt St-Moritz, est restée la région la plus chère pour les appartements de vacances en Suisse.Image: KEYSTONE

Les logements de vacances sont de plus en plus chers en Suisse: jusqu'à quand?

Une fois de plus, en 2022, les prix des logements de vacances sont en hausse presque partout dans le pays. Mais UBS s'attend, toutefois, à un retournement de tendance.
04.06.2023, 11:5805.06.2023, 09:06
Samuel Thomi / ch media
Plus de «Suisse»

En 2022, les prix des résidences secondaires ont continué d'augmenter en Suisse, de 7% en moyenne par rapport à 2021, comme l'a indiqué UBS la semaine passée. Chaque année, la banque se penche sur le marché des logements de vacances dans le cadre d'une étude.

A titre de comparaison, en 2021, cette hausse était encore de près de 10% – et il s'agissait alors de la plus forte hausse depuis 12 ans.

Des appartements de vacances moins chers

L'année dernière, l'Engadine, ou plutôt St-Moritz, est restée la région la plus chère pour les logements de vacances, avec un prix moyen de 20 500 francs par mètre carré vendu. Selon l'évaluation d'UBS, cette valeur n'a augmenté que de 0,5% en 2022 et est donc restée pratiquement stable.

Avec une augmentation de 6%, la région de Flims/Laax a enregistré la plus forte hausse de prix en 2022. Un mètre carré de résidence secondaire coûte désormais 17 200 francs.

Contrairement à 2022, la liste comprend cette fois des régions de l'espace alpin dans lesquelles les prix des logements de vacances ont baissé par rapport à l'année précédente. En Suisse, c'était par exemple le cas de Gstaad en 2022 (désormais 16 700 francs, soit -1%). La destination touristique de l'Oberland bernois conserve néanmoins la 3e place du classement UBS.

Les résidences secondaires sont également devenues moins chères l'année dernière dans les régions suivantes:

  • Jungfrau Region (16 100 francs, -3%)
  • Saas-Fee (10 600 francs, -2%)
  • Adelboden-Lenk (9900 francs, -3%)
  • Hasliberg (7600 francs, -2%)
  • Wildhaus (7300 francs, -2%)
  • Loèche-les-Bains (6200 francs, -1%)

La demande s'épuise peu à peu

Après Flims/Laax, UBS annonce la deuxième plus forte hausse de prix en 2022 avec +5% à Crans-Montana (à 10 800 francs par mètre carré) et dans la région de Hoch-Ybrig (à 8200 francs). Dans son étude annuelle, la banque suisse estime toutefois que le prix maximum pourrait déjà avoir été atteint dans de nombreux endroits.

«La forte demande de logements de vacances alpins s'essouffle peu à peu»
UBS

Car d'une part, la période du télétravail – due à la pandémie – touche gentiment à sa fin. D'autre part, les vacances à l'étranger regagnent en popularité. Conclusion:

«Ce qui reste après le boom dû à la pandémie dans les destinations touristiques? Des prix de résidences secondaires plus élevés de près de 25%»
UBS

Le boom des prix ne devrait pas continuer

Ainsi, de plus en plus de résidences principales sont transformées en résidences secondaires qui peuvent être vendues plus cher. Problème: l'offre de logements adaptés aux Suisses et aux travailleurs saisonniers a déjà été «sensiblement réduite», selon UBS.

Selon la banque, trois raisons vont limiter la poursuite du boom des prix des logements de vacances. Premièrement, l'augmentation des coûts – due à la hausse des taux d'intérêt – ne cesse de prendre de l'importance. Deuxièmement, la motivation à acheter une résidence secondaire, apparue durant le confinement, a disparu. Et troisièmement, davantage de résidences principales sont transformées en résidences secondaires. Le nombre de logements de vacances est donc en augmentation, ce qui a un effet modérateur sur les prix.

Traduit et adapté par Noëline Flippe

L'action des militants climatiques à l'aéroport de Genève
1 / 12
L'action des militants climatiques à l'aéroport de Genève
source: sda / laurent gillieron
partager sur Facebookpartager sur X
Ce crash spectaculaire aurait pu très mal se terminer
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le Valais lève l'alarme et la situation particulière
Fin de l'alarme et de l'état de situation particulière en Valais dimanche. Les autorités étaient sur le qui-vive depuis vendredi soir en raison de la crue du Rhône et de nombreux cours d'eau alpins. Les dégâts sont importants.

La grande partie des personnes évacuées ont pu retrouver leur logement.

L’article