Suisse
Santé

Les Suisses fument de moins en moins

Les Suisses fument de moins en moins

Plus les cigarettes coûtent chères, moins les jeunes fument
Le niveau de formation influence en outre de plus en plus le taux de fumeurs (image d'illustration)Image: Shutterstock
En 2022, la proportion de fumeurs âgés de 15 ans et plus a diminué par rapport à 2017, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).
02.07.2024, 11:40
Plus de «Suisse»

En 2022, 24% des 15 ans et plus fumaient encore, contre 27% lors de la dernière enquête en 2017, indique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La part de fumeurs était restée stable pendant longtemps avant cette baisse, écrit l'OFS dans un communiqué.

L'enquête montre également que l'écart entre les genres s'estompe. En 1992, 37% des hommes fumaient, contre 27% en 2022 et la part de fumeuses est passée de 24% à 21% sur la même période. Chez les hommes, la baisse est marquée surtout chez les 15-24 ans et les 65 ans et plus. Il y a en revanche plus de fumeuses de 65 ans et plus.

Le niveau de formation influence en outre de plus en plus le taux de fumeurs. Alors qu'il n'y avait presque pas de différence il y a trente ans, on constate en 2022 que le nombre de fumeurs est bien plus élevé chez les personnes sans formation postobligatoire.

Les fumeurs suisses consomment désormais également moins de cigarettes. La proportion de gros fumeurs - au moins 20 cigarettes par jour - a diminué de plus de la moitié entre 1992 et 2022, passant de 41% à 18%.

Quant aux nouveaux produits du tabac et les e-cigarettes, ils attirent surtout les jeunes. En 2022, 17% des 15 à 24 ans consommaient du tabac chauffé, des e-cigarettes, des chichas ou du tabac à sucer (snus). (chl/ats)

Cette femme prétend vous faire arrêter la vapot' avec des fraises
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ce gradé suisse n'aurait pas dû jouer au plus malin avec les CFF
Un cadre de l'armée suisse a été surpris en train d'utiliser gratuitement les transports publics avec un ordre de marche falsifié. L'histoire a failli devenir une affaire d'Etat.

Un ordre de marche permet aux membres de l'armée d'utiliser gratuitement les transports publics en Suisse, mais seulement pendant une durée limitée.

L’article