Suisse
Sexualité

Les Suisses sont les plus friands de cette pratique coquine

Les Suisses sont les plus friands de cette pratique coquine

Le voyeurisme a longtemps eu mauvaise réputation. Mais aujourd'hui, de plus en plus de femmes et d'hommes découvrent le plaisir d'observer les autres de manière consensuelle.
06.02.2023, 09:2307.02.2023, 13:58
Jennifer Buchholz
Plus de «Suisse»
Un article de
t-online

Regarder les autres être intimes les uns avec les autres est très stimulant – et excitant – pour beaucoup. Certains trouvent esthétique et jouissif de pouvoir consensuellement regarder d'autres femmes et hommes exercer leurs désirs. C'est le résultat d'un récent sondage réalisé par le portail de rencontres «JoyClub» auprès de 2 617 membres.

Lors de l'enquête menée en novembre 2022, près d'une personne sur quatre (24,1 %) a déclaré aimer le voyeurisme, à condition bien sûr d'en avoir l'autorisation. Il y a trois ans, seule une personne sur cinq (21,8 %) trouvait le visionnage consenti agréable. La tendance est donc à la hausse. C'est surtout avec l'âge que le voyeurisme semble prendre de plus en plus d'importance. En effet, une personne interrogée sur trois a indiqué que le voyeurisme était pour elle une véritable source de plaisir.

Qui est le plus voyeur ?

Selon «JoyClub», ce sont les Suisses qui ont le plus envie de regarder, avec un total de 26,4%, suivis par les Autrichiens (25%). Les Allemands arrivent en troisième position, devant la France et l'Espagne. Les Italiens ne semblent guère apprécier le voyeurisme. Ils arrivent à la dernière place du sondage.

Pourquoi c'est excitant de regarder ?

Les femmes et les hommes interrogés ont déclaré que ce qui les attirait le plus était de voir des personnes en train de jouir (66,6%). Ils sont également nombreux à trouver que la situation de spectateur est particulièrement propice au plaisir. Mais beaucoup ne pensent pas qu'à eux-mêmes en matière de voyeurisme. Pour certains, il est aussi important que les personnes observées apprécient le fait d'attirer le regard sur elles.

Cependant, tout le monde ne souhaite pas être invité. Chez les femmes en particulier, cette invitation directe a plutôt un effet dissuasif. Elles préfèrent observer en silence, en cachette et sans se faire remarquer. Pour les hommes, en revanche, l'observation active ne pose aucun problème.

Et même s'il est possible d'assouvir son voyeurisme en regardant des livestreams, la plupart des gens préfèrent se rendre dans un club échangiste ou à une fête du sexe plutôt que de regarder un écran qui scintille.

Un concours de fellation en Argovie? watson s'est rendu sur place.
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Quelle blague!» Les nouveaux casiers des CFF exaspèrent
Les clés et l'argent liquide, c'est du passé pour les CFF. L'entreprise numérise la consigne à bagages. De nombreux clients sont dépassés.

Choisir le compartiment souhaité, ouvrir la porte, insérer les bagages, puis les pièces de monnaie et enfin tourner la clé. C'est ainsi que, pendant des années, on a utilisé les fameux casiers à bagages des gares suisses. Et c'est encore le cas à de nombreux endroits. Mais dans ce domaine aussi, la tendance va dans le sens de la numérisation chez les CFF.

L’article