Suisse
Simonetta Sommaruga

Pénurie en Suisse: voici ce que le Conseil fédéral vous demande

Pénuries: voici ce que le Conseil fédéral vous demande de faire

Le Conseil fédéral a lancé sa campagne visant à limiter le gaspillage énergétique en Suisse et vous demande un coup de main. Voici les grandes lignes du projet.
31.08.2022, 15:4231.08.2022, 15:54
Plus de «Suisse»

Le Conseil fédéral a décidé de nombreuses mesures pour que la Suisse puisse rapidement renforcer son approvisionnement énergétique en prévision de l’hiver. La campagne lancée aujourd’hui sous le slogan «L’énergie est limitée. Ne la gaspillons pas» vient compléter ce dispositif.

Les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Simonnetta Sommaruga ont lancé, aujourd'hui, une campagne spécialement destinée à économiser l'énergie. Intitulée «L’énergie est limitée. Ne la gaspillons pas», cette opération complète le dispositif déjà mis en place par le gouvernement pour renforcer l'approvisionnement énergétique en prévision de l’hiver:

«Elle montre comment la population et l’économie peuvent faire des économies d’énergie grâce à des recommandations faciles à mettre en œuvre. L’objectif est d’encourager une participation la plus large possible afin que la Suisse ne se retrouve pas dans une situation de pénurie»
Le Conseil fédéral

Comment s'organise la campagne?

Menée par le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Detec) de Simmonetta Sommaruga et le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) de Guy Parmelin, la campagne vise, sur une base volontaire, à réduire rapidement et de manière significative la consommation d'énergie. La Confédération précise:

«Pour cela, il faut des mesures concrètes et un engagement commun de tous: de la société civile, de l'économie et des pouvoirs publics. Et ce, dès maintenant.»

Notons qu'en cas de pénurie, les recommandations d’économie pourront être remplacées par des appels à économiser de l’énergie conformément à la loi sur l’approvisionnement du pays.

Quel est l'objectif de la campagne?

Tout est dit dans son titre: «L’énergie est limitée. Ne la gaspillons pas.» Notons que la campagne nationale doit se poursuivre jusqu’en avril 2023.

«Les recommandations s’adressent à la population et à l’économie»
Le Conseil fédéral

Il ne s'agit donc pas d'obligation, mais d'une série d'astuces et d'engagements personnels qui permettent d'économiser facilement de l’énergie - gaz, mazout, électricité et autres sources - que ce soit à la maison ou au travail, en gros le Conseil fédéral nous demande de faire preuve de bon sens.

  • En réduisant la température de chauffage.
  • En consommant moins d’eau chaude.
  • En éteignant les 2/3 appareils électriques ou l’éclairage lorsqu’on ne les utilise pas.
  • En cuisinant de manière responsable.
"L'objectif du gouvernement est d'emp�cher les coupures" de courant, assure Guy Parmelin (archives).
Guy Parmelin.Image: sda

Concrètement, que demande le Conseil fédéral?

Les autorités ont mis en ligne un site internet qui rassemble une série de trucs et astuces, mais pas que:

«Les recommandations d’économie sont visualisées à l’aide d’images thermiques, qui montrent à quelle vitesse l’énergie peut être gaspillée si l’on n’y prend pas garde.»

Les recommandations sont diffusées via le site internet stop-gaspillage.ch, des affiches, annonces et également via les médias sociaux de la Confédération. Quelques exemples:

Les cinq «meilleurs conseils» du Conseil fédéral pour des économies à la maison

  1. Baisser le chauffage: les températures des pièces ne devraient jamais dépasser 20 degrés.
  2. Cuisinez à couvert: placer un couvercle pour éviter les pertes, car une grande partie de l'énergie s'évapore.
  3. Eteignez les lumières.
  4. Eteignez correctement les appareils.
  5. Optez pour la douche plutôt que le bain.

Les cinq «meilleurs conseils» du Conseil fédéral pour des économies au travail

  1. Purger les radiateurs cet automne, ainsi, le chauffage retrouve un fonctionnement efficace et consomme moins d’énergie.
  2. Adapter la ventilation: un air vicié dans les locaux indique que le réglage de la ventilation n’est pas optimal. Adaptez les heures de fonctionnement à l’utilisation effective des pièces : réduisez la puissance de la ventilation durant les heures où elles sont inutilisées ou arrêtez-la carrément. Si vous arrêtez la ventilation tous les jours entre 20 heures et 6 heures, sa consommation en énergie diminue jusqu’à 40%.
  3. Fermer les installations de réfrigération et de congélation.
  4. Eliminer les fuites dans le réseau d'air comprimé.
  5. Remplacer les lampes: l’entretien d’un vieil éclairage avec des lampes fluorescentes (tubes fluorescents) nécessite une intense maintenance. Dans les pièces très utilisées, vérifiez si le remplacement des tubes fluorescents par des tubes LED est rentable à court terme. A long terme, prévoyez de préférence une nouvelle installation d’éclairage à faible consommation d’énergie.

Ces recommandations peuvent sembler assez logiques, voir infantilisantes, mais le Conseil fédéral se justifie:

«Elles sont parfois les oubliées de notre quotidien»

L’objectif de la campagne est donc de les rappeler, afin que le plus de monde possible les mette en œuvre et contribue à éviter une situation de pénurie en Suisse.

Bundesraetin Simonetta Sommaruga spricht waehrend einer Medienkonferenz ueber die Beschluesse des Bundesrates zur Gasmangellage, am Mittwoch, 24. August 2022, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Simonnetta Sommaruga.Image: sda

Qui est derrière cette campagne d'économie énergétique?

La Confédération indique avoir collaboré «avec plus de 40 partenaires» pour mettre sur pied cette opération, voici la liste:

  • act Agence Cleantech Suisse
  • aeesuisse
  • Employé suisse
  • casafair
  • economiesuisse
  • Agence de l'énergie pour l'économie
  • Fédération romande des consommateurs
  • gastrosuisse
  • IG Erdgas
  • Conférénce des directeurs d'énergie cantonaux
  • Union patronale suisse
  • Association des Communes Suisse
  • Association suisse des locataires
  • Union suisse des arts et métiers
  • Union syndicale suisse
  • Union des villes suisses
  • Fédération suisse du tourisme
  • Science industries
  • Suissetec
  • Swiss Leaders
  • Swiss Retail Federation
  • Swiss Textiles
  • Swisscleantech
  • Swissmem
  • Swisspower AG
  • Unia
  • Association des entreprises électriques suisse
  • World Wildlife Fund
  • Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
  • Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche.

Qu'est-ce que promettent les membres de cette alliance?

L'Alliance pour les économies d'énergie, disent soutenir «pleinement les efforts visant à garantir la sécurité d'approvisionnement en hiver en ce qui concerne l'utilisation efficace et économe de l'énergie». Les signataires affirment:

  • Que chaque kilowattheure épargné compte. Dès maintenant.
  • Que les actions au cours des prochaines semaines et mois sont déterminantes.
  • Que les mesures d'économie et les optimisations d'exploitation efficaces à court terme contribuent à assurer l'approvisionnement en énergie pour l'hiver à venir.
  • Soutenir l'objectif d'économie du Conseil fédéral et de l'UE de réduire de 15% la consommation de gaz de la Suisse pendant le semestre d'hiver grâce à des mesures librement consenties.
Une modèle OnlyFans harcelée sexuellement en faisant ses courses
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
L'explosion mortelle en Argovie a eu lieu dans une pièce fermée à clé
Deux hommes ont perdu la vie jeudi dernier à Nussbaumen suite à l'explosion de feux d'artifice très probablement pas autorisés en Suisse. Le drame s'est produit dans une pièce fermée à clé.

Les explosions qui ont fait deux morts jeudi soir à Nussbaumen (AG) ont eu lieu dans une pièce fermée à clé dans le parking souterrain. Il n'existe actuellement aucun indice d'utilisation d'explosif, selon le Ministère public argovien.

L’article