Suisse
Suisse romande

Le lézard des murailles prospère dans les villes de Suisse

Vous risquez de croiser ce reptile de plus en plus souvent en Suisse

Le lézard des murailles connaît une forte expansion en Suisse, au point de menacer d'autres espèces de reptiles endémiques. Des températures plus clémentes et sa capacité d'adaptation lui ont permis de prospérer au nord des Alpes.
13.09.2023, 14:42
Julian Wermuth
Julian Wermuth
Julian Wermuth
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Le soleil brille, un bruissement se fait entendre, un lézard passe à toute vitesse et se cache dans une fente. Une scène que beaucoup associent à des vacances au Tessin ou en Valais. Mais ces animaux apparaissent de plus en plus souvent au nord des Alpes, surtout dans les villes. Andreas Meyer, du Centre de coordination pour la protection des amphibiens et des reptiles de Suisse (Karch), explique pourquoi ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Y a-t-il plus de lézards en Suisse?

Cette impression n'est pas fausse, mais Andreas Meyer explique qu'il faut un peu plus de nuance:

«Nous avons quatre espèces de lézards en Suisse et la population de trois d'entre elles diminue. Seule celle du lézard des murailles est en forte augmentation»

Pour illustrer son propos, l'expert en reptiles nous montre deux cartes de répartition. L'une date de 1990, l'autre de 2021. On y voit le triomphe du lézard des murailles:

image after
image before

Les espèces de lézards de Suisse

Comme nous l'avons déjà mentionné, il existe en Suisse quatre espèces de lézards pertinentes. Selon le Centre d'information sur les reptiles, il s'agit des suivantes:

Lézard des murailles (Podarcis muralis)

Mauereidechsen
À gauche, le mâle, à droite la femelle. Les lézards des murailles peuvent mesurer jusqu'à 21 cm de long.Image: Andreas Meyer

Répartition du lézard des murailles:

Verbreitung Mauereidechse
Les carrés blancs indiquent les sites où l'espèce n'est plus présente ou pour lesquels il n'existe pas de données.Image: info fauna karch/swisstopo

Lézard vert (Lacerta bilineata)

Smaragdeidechse
Le remarquable lézard vert peut mesurer jusqu'à 36 cm de long.Image: Stefan Dummermuth / Karch

Répartition du lézard vert:

Verbreitung Smaragdeidechse 2023
Les carrés blancs indiquent les sites où l'espèce n'est plus présente ou pour lesquels il n'existe pas de données.Image: info fauna karch/swisstopo

Lézard vivipare (Zootoca vivipara)

Waldeidechse
Les lézards vivipares peuvent mesurer jusqu'à 15 cm de long.Image: Andreas Meyer / karch

Répartition du lézard vivipare:

Verbreitung Waldeidechse
Les carrés blancs indiquent les sites où l'espèce n'est plus présente ou pour lesquels il n'existe pas de données.Image: info fauna karch/swisstopo

Lézard agile (Lacerta agilis)

Zauneidechse Männchen / Lacerta agilis

Link: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:M_Zauneidechse1_Edit1.jpg
Les lézards agiles peuvent mesurer jusqu'à 22 cm de long.Image: CC BY-SA 3.0 / Friedrich Böhringer

Répartition du lézard agile:

Verbreitung der Zauneidechse
Les carrés blancs indiquent les sites où l'espèce n'est plus présente ou pour lesquels il n'existe pas de données.Image: info fauna karch/swisstopo

En passant: vous trouverez plus d'informations sur les espèces de lézards de Suisse sur le site de Karch.

Pourquoi la population de lézards des murailles augmente-t-elle autant?

Pour commencer, il y a trente ans, il faisait encore trop froid pour le lézard des murailles dans le nord. Depuis, en raison du réchauffement climatique, il se sent de plus en plus à l'aise dans les régions plus septentrionales.

Andreas Meyer cite d'autres raisons pour expliquer cette augmentation fulgurante:

«Les lézards des murailles ont une énorme capacité d'adaptation, et ils se débrouillent très bien même dans des habitats urbains»
Andreas Meyer, Centre de coordination pour la protection des amphibiens et des reptiles de Suisse (Karch)

Comme les lézards des murailles aiment grimper sur les wagons de train, ils voyagent dans toute la Suisse en tant que passagers clandestins. «Ils sont souvent transportés d'un endroit à l'autre, par exemple par des transports de marchandises de toutes sortes, ou sous forme d'œufs dans les pots de plantes ornementales ou de plantes de culture.»

De plus, ils sont plus compétitifs que le lézard agile par exemple: «Le lézard des murailles s'en sort mieux avec les chats domestiques que les autres espèces. Cela s'explique notamment par le fait qu'il grimpe bien et qu'il est très agile».

Zauneidechse
Une image de lézard agile.Image: Andreas Meyer / Karch

C'est une bonne ou une mauvaise chose?

«En principe, ce n'est pas une mauvaise chose», dit Andreas Meyer. «Mais cela ne doit pas dissimuler le fait que les autres espèces de lézards se portent moins bien

«Se portent moins bien» veut dire que les lézards agiles et les lézards verts sont considérés comme des espèces menacées en Suisse et le lézard vivipare est considéré comme potentiellement menacé. Seuls les lézards des murailles sont considérés comme non menacés.

Les effets de cette population croissante sur la flore et la faune locales n'ont pas encore été étudiés de manière suffisamment détaillée.

«Mais ce qui est préoccupant, c'est que lézard des murailles représente une concurrence pour le lézard agile»
Andreas Meyer

«Nous devons partir du principe qu'à certains endroits, le lézard agile sera évincé par le lézard des murailles», ajoute le spécialiste.

Comment puis-je protéger les lézards?

Parmi les animaux domestiques, ce sont surtout les chats qui représentent un danger pour les lézards de toutes sortes. Le problème, c'est qu'il n'y a guère de possibilités de faire quelque chose pour les reptiles. «Une clochette ne fonctionne pas avec les reptiles.» Mais:

«On peut améliorer les possibilités de cachettes dans le jardin, ce qui peut augmenter les chances de survie des lézards»
Andreas Meyer

Ce qui aiderait aussi, c'est de ne pas laisser les chats sortir ou de les laisser moins sortir, «mais ce n'est pas toujours possible et ce n'est pas non plus dans l'intérêt du chat», fait remarquer Andreas Meyer.

Le scientifique ajoute: «Mais c'est une chose à laquelle on devrait réfléchir si l'on tient à la nature: veut-on absolument un chat ou peut-on s'en passer?»

Que se passe-t-il lorsque les lézards perdent leur queue?

Andreas Meyer explique:

«Il existe dans la queue des lézards des points de rupture entre les vertèbres, où la queue peut être éjectée en cas de surcharge. Une contraction musculaire ferme à ce moment-là les vaisseaux sanguins pour que l'animal ne se vide pas de son sang. En l'espace de quelques mois, une régénération de la queue, presque aussi longue que la queue d'origine, se développe à partir de cette blessure. L'écaillage est toutefois légèrement différent et on voit que le lézard ne porte plus sa queue d'origine.»

Traduit et adapté de l'allemand par Léa Krejci

Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
1 / 22
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
Regardez ce grand sourire
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Ce bouledogue en balade à Zermatt est devenu viral
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Confédération alerte sur un nuisible potentiellement destructeur
La vigilance est de mise en Suisse cet été. La menace? Le scarabée japonais. Apparu en 2017 au Tessin et plus récemment en Valais, cet insecte nuisible capable de causer de graves dommages et risque d'infester de nouvelles régions.

Il faut dire que ce coléoptère est très vorace. L'insecte se nourrit de plus de 400 espèces végétales (vigne, maïs, pommier, tomate, fraise, notamment) et constitue un grave danger pour l’agriculture, l’horticulture productrice et l’environnement, avertit jeudi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG).

L’article