Suisse
UDC

UDC: Le président Marco Chiesa ne se représentera pas

Le président de l'UDC rend son tablier

Marco Chiesa est président de l'UDC depuis août 2020 et le premier latin à la tête du parti.
Marco Chiesa est président de l'UDC depuis août 2020 et le premier latin à la tête du parti.keystone
Le président de l'UDC Marco Chiesa annonce jeudi ne pas vouloir briguer un nouveau mandat à la tête du parti à la fin de son mandat, qui s'achève en mars 2024.
28.12.2023, 06:2528.12.2023, 07:53
Plus de «Suisse»

Le président de l'UDC se dit convaincu que le moment est bien choisi pour quitter son poste. «J'avais une mission à remplir. Et elle est remplie», a déclaré le Tessinois.

«L'objectif de mon mandat était: gagner les élections et renforcer la politique et les valeurs de l'UDC»
Marco Chiesa.

Le parti national conservateur a remporté neuf sièges supplémentaires au Conseil national lors du scrutin d'octobre, obtenant le troisième meilleur résultat de son histoire, se réjouit Marco Chiesa. «Nous avons encore du potentiel dans de nombreux endroits, mais nous sommes en bonne position».

Une commission est déjà à l'oeuvre au sein de l'UDC pour lui trouver un successeur, précise Chiesa dans cet entretien diffusé jeudi par CH Media et le Corriere del Ticino.

Juste un au revoir

Après son mandat de président du parti, le conseiller aux Etats tessinois n'entend pas disparaître de la vie publique. «J'ouvrirai encore de nouveaux chapitres dans ma vie». Il va également poursuivre ses activités dans sa société fiduciaire dans une fondation qui gère des crèches. Toutefois, contrairement à ses prédécesseurs à la tête de l'UDC, Albert Rösti et Ueli Maurer, Marco Chiesa affirme ne pas être intéressé par le Conseil fédéral.

«Devenir conseiller fédéral n'est pas un objectif personnel pour moi»

Vice-président de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre depuis 2018, Marco Chiesa est président de l'UDC depuis août 2020, devenant le premier latin à la tête du parti. Le Luganais a succédé à Albert Rösti, qui est entré au Conseil fédéral en décembre 2022. (mbr/ats)

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici le côté obscur de Shein
Le géant chinois de la fast-fashion s'était fait pincer, en 2022, par un rapport de l'ONG Public Eye. Des semaines de travail de 75 heures avaient notamment été dénoncées. Deux ans plus tard, où en est Shein? L'organisation suisse a voulu refaire le point.

La marque de fast fashion Shein est en plein essor. Fondée en 2012, cette entreprise de vente en ligne est désormais considérée comme la plus grande firme de mode au monde. Et ce, bien que l'ONG suisse Public Eye ait publié en 2021 un rapport accablant intitulé Schuften für Shein (réd: en français, Trimer pour Shein).

L’article