DE | FR

Police vs manifestants: jets d’œufs contre spray au poivre à Morges

Des personnes manifestent lors d'un rassemblement contre les policiers dans le centre ville le vendredi 3 septembre 2021 a Morges. Le procureur general vaudois Eric Cottier a ouvert une instruction penale pour meurtre dans le cadre du drame de la gare de Morges ou un Zurichois de 37 ans est tombe sous les balles d'un policier lundi soir. (KEYSTONE/Jean-Guy Python)

Image: sda

Une manifestation non autorisée a eu lieu vendredi soir à Morges pour dénoncer «les violences policières». Des échauffourées ont été enregistrées.



Quatre jours après la mort d’un individu armé d’un couteau tué par la police, une marche a eu lieu vendredi à partir de 19h aux alentours de la gare de Morges (VD). Selon Marjorie Recordon, répondante presse de la police vaudoise, la manifestation non autorisée a réuni «entre 60 et 80 personnes».

Vidéo: watson

Pour les manifestants, «l’homme assassiné était un métis qui constituait avant tout un danger pour lui-même, courant sur les voies de train de la gare de Morges». Ils ont rappelé d’autres affaires meurtrières en lien avec la police vaudoise: Hervé, décédé par balle en 2016 à Bex, ainsi que Lamine et Mike, qui ont perdu la vie en 2017 et 2018 à Lausanne.

En 2020, la police a moins souvent utilisé des armes à feu, selon les chiffres de la Conférence des commandants des polices cantonales. Trois personnes ont été mortellement blessées par balles.

Ils voulaient se rendre au poste

Les manifestants ont voulu marcher jusqu’aux locaux de Police Région Morges. Ils en ont été empêchés par les forces de l’ordre. Ce qui a occasionné des échauffourées. Des œufs ont été jetés en direction des agents qui ont dû utiliser du spray au poivre pour disperser la foule.

Vidéo: watson

Aux environs de 21h30, la manifestation a pris fin. «Il n’y a pas eu d’interpellations ni de blessés», a indiqué Marjorie Recordon, de la police vaudoise. (apn/asi)

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Minsk aurait «liquidé» un militant biélorusse, retrouvé pendu en Ukraine

Le corps du militant biélorusse Vitali Chychov a été retrouvé pendu dans un parc de Kiev. Pour l'ONG qu'il dirigeait, cela ne fait aucun doute: il a été assassiné par le régime de Loukachenko.

Vitali Chychov dirigeait l'ONG «Maison biélorusse en Ukraine», dont la mission est de venir en aide aux Biélorusses s'exilant en Ukraine pour échapper à la répression dans leur pays. Son corps sans vie a été retrouvé mardi dans un parc de Kiev, où il habitait.

L'ONG a dénoncé sur Telegram une opération de Minsk visant à «liquider» une personne «dangereuse pour le régime» du président Alexandre Loukachenko.

De son côté, la police ukrainienne a ouvert une enquête pour homicide avec …

Lire l’article
Link zum Artikel