en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Vaud

Résultats élections Vaud: Amarelle éjectée d'un Conseil d'Etat à droite

Cesla Amarelle éjectée d'un Conseil d'Etat vaudois qui vire à droite

Le revers est cinglant pour la socialiste sortante Cesla Amarelle, qui siège depuis 2017 au Conseil d'Etat. watson
Le revers est cinglant pour la socialiste sortante Cesla Amarelle, qui siège depuis 2017 au Conseil d'Etat.keystone
Le gouvernement vaudois bascule à droite. La jeune centriste Valérie Dittli a créé une énorme surprise en accédant dimanche au Conseil d'Etat. La socialiste sortante Cesla Amarelle reste sur la touche de même que le candidat UDC.
10.04.2022, 15:1710.04.2022, 19:06
Plus de «Suisse»

Le gouvernement vaudois bascule à droite. La centriste Valérie Dittli a créé une énorme surprise en accédant dimanche au Conseil d'Etat. La socialiste sortante Cesla Amarelle reste sur la touche de même que le candidat UDC.

La candidate du parti Le Centre, Valerie Dittli, reagit en sortant du bureau de vote de Vers-chez-les-Blanc lors du deuxieme tour de l'election au Conseil d'Etat vaudois le dimanche 10 avril ...
Valérie Dittli, l'énorme surprise centriste qui pousse Cesla Amarelle en dehors du conseil d'Etat vaudois.Image: KEYSTONE

Trois PLR, deux socialistes, un Vert et une centriste composent désormais le gouvernement vaudois. Après l'élection de la PLR sortante Christelle Luisier au premier tour, les socialistes sortantes Nuria Gorrite (91 690) et Rebecca Ruiz (90 556) ont terminé en tête dimanche devant les deux conseillers nationaux PLR Isabelle Moret (87 646 voix) et Frédéric Borloz (87 372 ).

Arrivé en cinquième position, le Vert Vassilis Venizelos, relativement discret pendant la campagne, a réussi à redresser la barre par rapport au premier tour. Avec 81 509 voix, il sauve le siège que son parti occupe depuis 28 ans au Conseil d'Etat.

Majorité gagnée sans l'UDC

Tout s'est joué ensuite entre la nouvelle venue, Valérie Dittli, et la socialiste sortante Cesla Amarelle. L'Alliance de droite a placé Valérie Dittli, 29 ans (80 431 voix), quasi inconnue avant le scrutin et qui n'a jamais occupé de mandat électoral. La présidente du micro-parti du Centre (ex-PDC), a été préférée à son colistier UDC, Michaël Buffat, arrivé en huitième et dernière position (73'374).

La droite regagne ainsi la majorité perdue en 2011, après le décès de l'UDC Jean-Claude Mermoud. Mais le parti agrarien reste une nouvelle fois aux portes du Château cantonal, une déconvenue.

Cinglant revers

Le revers est cinglant pour la socialiste sortante Cesla Amarelle, qui siège depuis 2017 au Conseil d'Etat. Elle termine en septième position (76 060 voix), loin derrière ses colistières Nuria Gorrite et Rebecca Ruiz. Elle a vraisemblablement fait les frais d'un Département exposé, celui de l'école.

La participation s'élève à 37.59%. Elle a légèrement augmenté par rapport au premier tour. (ats)

Boris Johnson en visite à Kiev
Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Les Suisses ont-ils craqué pour les caisses automatiques? Bilan
Les caisses automatiques sont de plus en plus présentes et doivent permettre aux groupes tels que Migros et Coop de faire des économies. Mais quel bilan tirent les différentes enseignes helvétiques et, surtout, un retour en arrière est-il pensable?

Au Canada et en Australie, les caisses automatiques sont un «insuccès», selon le Globe and Mail. Le quotidien canadien avance que l'expansion de ces machines a dopé les vols et que les supermarchés doivent investir pour combattre les petits filous. Par ailleurs, plusieurs consommateurs se plaignent de devoir faire eux-mêmes le travail qui revient à la caisse, comme le révélait Radio Canada en novembre 2023.

L’article