DE | FR
Dès le 1er juillet 2022, les nouveaux véhicules seront équipés d'enregistreurs de données, activés uniquement en cas d'accident.
Dès le 1er juillet 2022, les nouveaux véhicules seront équipés d'enregistreurs de données, activés uniquement en cas d'accident.Image: Twitter

Des «boîtes noires» surveilleront les Suisses sur la route dès cet été

Comme dans des avions, les nouveaux véhicules disposeront d'enregistreurs de données dès ce 1er juillet. Leur but? Analyser le comportement des chauffeurs.
07.01.2022, 09:1607.01.2022, 10:37

A dater du 1er juillet 2022, en Suisse, freinage brusque, volant virevoltant, vitesse inadéquate, clignotants, etc., pourront être analysés. En effet, certains véhicules scruteront les moindres agissements des conducteurs en cas d’accident. On peut comparer ces enregistreurs de données aux boîtes noires présentes dans les avions.

Cette nouvelle disposition sera étendue à tous les nouveaux véhicules mis sur le marché. Pour les voitures fabriquées à l'heure actuelle, la mise en conformité sera effective dès juillet 2024.

Les véhicules se trouvant déjà en circulation n'auront pas l'obligation d'être dotés de ce nouveau système. La Suisse se calque sur une législation européenne, l'objectif de cette dernière étant de réduire le nombre d'accidents et de victimes sur les routes.

Le système a pour mission de démontrer la façon dont les différents équipements du véhicule ont agi au cours de l'accident. Un porte-parole de l'Ofrou révèle au Tages-Anzeiger:

«Il est ainsi possible de savoir si le clignotant était mis, si les feux étaient allumés ou si l’airbag s’était correctement déployé»

Le porte-parole ajoute que contrairement aux boîtes noires des avions, les données des véhicules ne sont pas enregistrées sur la totalité du parcours, mais seulement cinq secondes avant l’accident jusqu’à la fin de celui-ci.

Les données, quant à elles, seront analysées par les autorités d’enquête sur les accidents.

D'autres normes pourraient encore arriver

En plus de la boîte noire, d'autres systèmes d'assistance deviendraient obligatoires dans un futur proche, mais dans certains cas uniquement pour les camions et les bus. Beaucoup de ces aides techniques sont déjà connues des voitures modernes:

  • Afin d'éviter la fatigue au volant, un système d’avertissement, pourrait être installé;
  • En cas d'ivresse, un éthylomètre pourrait bloquer et immobiliser la voiture;
  • Un assistant de vitesse est, quant à lui, déjà envisagé. Si la vitesse limite autorisée est dépassée, les conducteurs seront prévenus par un son ou un voyant lumineux. La voiture pourrait même ralentir d'elle-même.

L'avenir nous dira lesquelles de ces normes entreront en vigueur. (chl)

Pour comprendre ce genre de choses, ça peut être pratique

1 / 11
L’accident sur l’autoroute A1
source: keystone / salvatore di nolfi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Si c'est avec ces chaussures qu'elle conduit, ça craint

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
Semaine de quatre jours: voici le résultat de notre sondage
Sans surprise, travailler moins pourrait ne pas vous déplaire. Mais pour quelles raisons? Attention, ça risque de vous redonner de l'espoir.

Il y a quelques jours, watson vous a demandé ce que vous pensiez d'une semaine de travail de quatre jours. Vous avez été nombreux à répondre à notre sondage (et on vous en remercie). Alors, rêve ou réalité? Sans plus attendre, les résultats.

L’article