Suisse
Yverdon-les-Bains

Les Numerik Games à Yverdon n'auront pas lieu en 2024

Les Numerik Games sont annulés cette année

Les deux derni
Les deux dernières éditions des Numerik Games à Yverdon avaient attiré 14 300 personnes en 2023 et 10 400 en 2022Keystone
La 9ᵉ édition des Numerik Games à Yverdon-les-Bains est annulée. La ville offre une aide financière de 50 000 francs pour redessiner l'événement en 2025.
05.06.2024, 16:06
Plus de «Suisse»

La 9ᵉ édition des Numerik Games, festival dédié à la créativité numérique à Yverdon-les-Bains (VD), qui aurait dû se tenir du 22 au 25 août 2024 n'aura pas lieu, a annoncé mercredi la Ville. Pour mieux redessiner les contours de la manifestation et revenir en 2025, la Ville apporte une aide financière urgente de 50 000 francs et des assises seront organisées cette année.

Les autorités d'Yverdon ont commenté:

«L'Association Numerik Games, dont les comptes de l'édition 2023 du festival ont été bouclés de justesse, et qui devait régler une dette passée, s'est retrouvée proche de la dissolution. Face à cette situation, la Municipalité a décidé de venir en aide à l'association en lui octroyant un soutien exceptionnel de 50'000 francs pour régler les dettes du passé et pouvoir ainsi envisager un avenir.»

«Cette aide extraordinaire souligne son attachement aux arts numériques et l'importance que revêt cet événement pour la Municipalité comme l'une des manifestations phares au rayonnement suprarégional», souligne la Municipalité.

A quand une nouvelle édition?

«L'Association, la Ville et la Maison d'Ailleurs ont constitué un comité de pilotage pour organiser une structure de projet en vue d’une édition 2024. Force est de constater, qu'en si peu de temps, le festival ne peut être organisé dans de bonnes conditions», écrit la Municipalité pour justifier l'annulation de l'édition 2024:

«Un festival se prépare un an à l'avance et il est difficile, voire impossible, de rattraper le temps perdu par la gestion d'une crise financière»

«Les démarches se sont tournées vers l'avenir pour repenser les fondamentaux de la manifestation yverdonnoise afin de s'inscrire au mieux dans la complémentarité à l'échelle du canton. Ainsi, aidés d'experts du domaine, l'Association et ses partenaires organiseront prochainement des assises autour de la manifestation pour redessiner ses contours et définir une ligne plus claire et singulière», est-il expliqué.

L'objectif est «de faire émerger un projet inspirant, robuste et bâti de manière participative autour d'une vision commune». L'Association et la Municipalité se «réjouissent de travailler dorénavant dans un contexte apaisé, dans des délais réalistes et sur la base de conditions financières saines».

Une manifestation qui attire du public

Les deux dernières éditions des Numerik Games avaient attiré 14 300 spectateurs en 2023 et 10 400 en 2022. L'association du festival, entité indépendante, avait l'habitude de mandater l'ex-directeur de la Maison d'Ailleurs, Marc Atallah, et des collaborateurs pour la manifestation.

A l'annonce de sa démission au 31 janvier dernier, après douze ans passés à la tête du musée de science-fiction, il avait aussi renoncé à ses fonctions au sein de l'Association Numerik Games. Il a ensuite indiqué qu'il lançait un nouveau festival dédié à la créativité digitale, Digital Dreams Festival (du 6 au 8 septembre).

Lundi, le Conseil de fondation a annoncé le nom du nouveau directeur de la Maison d'Ailleurs, à savoir Frédéric Jaccaud. Il entrera en fonction le 1er septembre. Le Conseil a évoqué des «difficultés financières», dont une perte «substantielle», sans en donner le montant. Des difficultés qui ne remettent toutefois pas en cause l'existence du musée, selon le Conseil. (sda/ats)

On vous explique l'initiative d’allègement des primes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Paléo démarre ce mardi
Le festival nyonnais ouvre ses portes ce mardi. Au menu, huit scènes, 200 concerts et quelques nouveautés.

Paléo démarre mardi pour une 47e édition. Quelque 250 000 festivaliers sont attendus pour profiter des 200 concerts, des huit scènes et de quelques nouveautés, dont un spectacle de drones dimanche soir à la place du traditionnel feu d'artifice.

L’article