DE | FR

Un conservateur à la tête de l'Equateur

Guillermo Lasso, presidential candidate of Creating Opportunities party, CREO, speaks to supporters after a presidential runoff election at his campaign headquarters in Guayaquil, Ecuador, Sunday, April 11, 2021. With most of the votes counted Lasso, a former banker, had a lead over economist Andres Arauz, a protege of former President Rafael Correa.(AP Photo/Angel Dejesus)

Image: AP

L'ex-banquier conservateur Guillermo Lasso a été élu dimanche président d'Equateur, face au jeune économiste Andrés Arauz.



A 65 ans, Guillermo Lasso a transformé son troisième essai et succèdera à l'impopulaire Lenin Moreno, qui achèvera en mai son mandat de quatre ans. Devançant son adversaire de plus de cinq points, il a obtenu 52.51% des voix contre 47.49% à Andrés Arauz, selon 93.14% des suffrages dépouillés.

«Le 24 mai prochain, nous assumerons avec responsabilité le défi de changer le destin de notre patrie et à atteindre pour tous l'Equateur d'opportunités et de prospérité auquel nous aspirons», a-t-il promis depuis Guayaquil (sud-ouest), sa ville natale.

Son rival de gauche, âgé de 36 ans, a admis la défaite: «Je le féliciterai pour le triomphe électoral obtenu aujourd'hui et lui démontrerai nos convictions démocratiques», a-t-il déclaré.

Quelque 13.1 millions d'électeurs étaient appelés à départager Arauz, arrivé en tête du premier tour le 7 février, de Lasso, vaincu précédemment par Correa, qui a gouverné le pays pendant dix ans jusqu'en 2017, puis par Moreno. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La liberté de la presse à Hong Kong «ne tient plus qu'à un fil»

Représentants des médias arrêtés pour avoir fait leur travail au sein d'un canard hong-kongais, la liberté d'expression est plus que jamais en danger dans le territoire indépendant.

Le journal pro-démocratie Apple Daily a estimé jeudi que la liberté de la presse à Hong Kong ne tient «qu'à un fil» quelques heures après l'arrestation de cinq de ses dirigeants et une perquisition au sein de sa salle de rédaction.

«Apple Daily subit une répression ciblée de la part du régime», a affirmé à ses lecteurs le journal dans un message écrit sur son application. «La protection de la liberté de la presse à Hong Kong ne tient qu'à un fil. Tous les membres d'Apple Daily …

Lire l’article
Link zum Artikel