DE | FR

Vidéo: RTS

Assouplissements prévus malgré un risque de troisième vague



Si la situation sanitaire est acceptable, ces différentes mesures pourront être appliquées dès le 22 mars. Cet assouplissement est aujourd'hui envisageable notamment grâce à la vaccination ainsi que la généralisation des tests. L’objectif est de tester 40% de la population mobile une fois par semaine.

Le télétravail reste en revanche obligatoire, rappelle Guy Parmelin.

Liveticker: Conférence de presse du Conseil fédéral 12 mars 2021

Envoyez-nous votre contribution
15:38
La conférence de presse est terminée, merci à toutes et à tous de nous avoir suivi.
15:34
Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat genevois, joue la carte de l'espoir:
15:33
Un peu d'humour avec le comédien romand Philippe Soltermann:
15:28
Deux millions de doses de vaccins fin mars.

Un million de doses de vaccins sont attendues pour le mois de mars. Au total, la Suisse en aura reçu plus de deux millions.
15:25
L'interdiction de chanter est assouplie!

«Hisse et ho, Santiano», on peut à nouveau chanter dans certains cas. Mais le Conseil fédéral maintient certaines mesures concernant les distances à tenir pour pouvoir pousser la chansonnette en groupe.
15:17
Pas de différence entre personnes vaccinées et non immunisées pour le moment

Accorder l'accès aux lieux publics uniquement aux personnes vaccinées ou immunisées ne serait pas facile à mettre en œuvre pour le moment, selon Alain Berset. Cela ne correspond pas non plus à l'évolution de la situation.
15:14
Le covid long préoccupe le Conseil fédéral

«Une part non-négligeable des personnes qui développent la maladie vont garder des séquelles à long terme», assure Alain Berset. Il est donc important de faire attention à ce que le virus ne se répande pas plus que nécessaire.
15:08
Le télétravail reste obligatoire, souligne Guy Parmelin.
15:07
Des différences cantonales ne sont pas à l'ordre du jour

La Suisse connaît une situation plus homogène que jamais, donc les mesures sanitaires ne devraient pas être adaptées en fonction des cantons pour le moment.
15:04
La troisième vague moins violente?

La troisième vague ne sera pas comparable avec les deux précédentes selon Alain Berset. Une partie de la population est immunisé car elle a déjà été touchée par le virus. Sans oublier que la campagne de vaccination se poursuit en Suisse.
15:02
Les restaurants qui rouvrent leur terrasse ne seront pas exclus des aides comme la RHT, précise Guy Parmelin.

Tous les soutiens financiers existants seront maintenus. Ce sera donc aux chefs d'entreprises de décider en fonction de la situation de leur établissement.
14:59
«C'est la première fois dans l'histoire de cette pandémie qu'on rouvre des activités alors que les chiffres augmentent.»

Pour que cela fonctionne, Alain Berset invite une nouvelle fois à la prudence. «Ce n'est pas parce qu'on a le droit de se réunir à dix, qu'il faut se réunir tous les soirs à 10», précise-t-il. #Bon sens

Les annonces du jour seront adaptées en fonction de l'évolution de la situation la semaine prochaine. Le Conseil fédéral se garde donc toute liberté pour changer certaines mesures. La décision définitive ne sera donc prise que la semaine prochaine.
14:55
Le président des Verts Suisses réagit aux mesures:
14:55
«Je sais qu'une grande partie de la population est impatiente face à la prudence du Conseil fédéral»

Guy Parmelin comprend cette impatience mais incite à la prudence et invite à ce que «l'esprit critique» reste constructif. Le Conseil fédéral s'inquiète que le ton devienne de plus en plus agressif et tendu.

Il rappelle que pour garantir une sortie de crise rapide il faut que les Suisses restent disciplinés. C'est notre meilleur atout avec les vaccins et les tests, selon lui.
14:50
Guy Parmelin souhaite que les examens de fin d'année se tiennent normalement

Le président de la Confédération prend la parole et invite lui aussi à la vigilance. Le Conseil fédéral espère que les examens de maturité et d'apprentissage pourront se tenir normalement. Mais des mesures spéciales ont tout de même été prévues en cas d'évolution de la situation d'ici là.

«Les apprentis obtiendront une certification professionnelle pleinement reconnue sur le marché du travail», assure le Vaudois.

Il assure que le Conseil fédéral est très attentif à la situation, notamment financière, des étudiants.
14:43
Alain Berset répète ses explications en allemand

A noter que tous les coûts des tests rapides seront pris en charge par la Confédération.
14:39
Rien n'est décidé

Le conseiller fédéral précise que les annonces faites aujourd'hui sont des propositions et non des décisions. Des discussions doivent être menées avec les cantons.

Le nombre de personnes maximum pourrait être fixé à 150 personnes à l'extérieur et 50 personnes à l'intérieur.
Il pourrait être possible de se réunir en famille ou entre amis à 10 au maximum.

Alain Berset invite à adapter notre comportement et à déplacer toutes les activités possibles en extérieur.
14:35
«Nous devons nous attendre à une troisième vague» assure Alain Berset. Il rappelle l'importance des distances et de l'hygiène des mains.

Le Conseil fédéral a donc choisi d'opter pour la prudence mais envisage tout de même quelques ouvertures.
14:33
C'est parti.

Alain Berset et Guy Parmelin seront accompagnés de plusieurs experts pour cette conférence de presse sur l'évolution de la pandémie de Covid-19. C'est Alain Berset qui ouvre le bal en dressant un bilan assez pessimiste de la situation.

«La situation actuelle n'est malheureusement pas celle que nous souhaitions. Du 9 au 11 mars, les nouvelles infections étaient 20% supérieures à celles de la semaine précédente.»
14:27
Encore 3 minutes de suspens
En attendant de savoir si on pourra retourner sur les terrasses et dans les théâtres, la météo de la RTS nous apprend que la neige est attendue à 900 mètres pour ce week-end.

Les mesures annoncées aujourd'hui seront mises en consultation jusqu'à vendredi prochain. Les éventuelles ouvertures n'interviendraient donc pas avant le 22 mars.
14:19
Un petit point sur les chiffres quelques minutes avant le début de la Conférence de presse

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a signalé, mercredi, 1333 nouveaux cas de Covid au cours des dernières 24 heures. On compte 69 nouvelles hospitalisations et 11 décès. Le taux de positivité de ces deux dernières semaines est de 4,8% pour les tests PCR et de 5% pour les tests antigéniques rapides.

Plus de 117 millions de personnes ont été infectées dans le monde et 2,6 millions en sont mortes, selon l'Université Johns Hopkins.
14:05
Pour être au courant de tout sur la pandémie, vous pouvez suivre notre fil d'informations quotidien ici
14:00
Cela peut sembler anecdotique mais la campagne de vaccination fait grimper le prix de l'essence

Depuis le début de l'année, le prix du carburant est en hausse de près de 20 centimes. En cause, un nouvel impôt sur l'essence mais aussi l'accélération de la campagne de vaccination. Explications.
13:54
Le Conseil fédéral va-t-il annoncer un allègement des mesures anti-Covid?

Tous les regards se tournent ce vendredi après-midi vers Berne. Le Conseil fédéral tiendra sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire dès 14h30. Les vaccinations et le développement des tests permettront-ils un nouvel assouplissement des mesures malgré la tendance à l'augmentation du nombre de cas?

Plus d'articles sur la gestion du Covid-19:

Chaque habitant pourrait bientôt se faire dépister du Covid en Suisse

Link zum Artikel

Se faire vacciner? Les Suisses Romands préfèrent laisser ça aux Alémaniques

Link zum Artikel

Les effets secondaires des vaccins restent limités en Suisse

Link zum Artikel

Pfizer teste son vaccin chez les jeunes enfants

Link zum Artikel

«L'ouverture des terrasses est une catastrophe»

Les milieux de la restauration sont loin d'être convaincus par la proposition du Conseil fédéral de n'ouvrir que les terrasses. Ils rappellent la situation dramatique du secteur et réclament une ouverture complète ou, au moins, un calendrier précis.

La conférence de presse est à peine terminée que Gastro Suisse monte déjà au créneau. Aux yeux de l'organisation faîtière de la restauration, rouvrir les terrasses dès le 22 mars ne suffit pas. «La proposition du Conseil fédéral ne va pas assez loin», affirme Casimir Platzer, président de l'association, qui regrette que l'on paralyse une branche entière au nom du principe de précaution.

Prônant une réouverture complète des établissements, Gastro Suisse rappelle la situation dramatique …

Lire l’article
Link zum Artikel