DE | FR
Image: shutterstock

Se faire vacciner? Les Suisses Romands préfèrent laisser ça aux Alémaniques

23% des Suisses romands comptent se faire vacciner contre le coronavirus. C'est deux fois moins que leurs voisins Alémaniques qui acceptent l'injection à 43%. Et ce n'est pas le seul désaccord.
21.03.2021, 09:02

Le Röstigraben qui divisent les deux régions suisses face au Covid-19 n'est pas près de disparaître. D'après un sondage mené par l'institut Link pour le compte du groupe Blick, seul un Suisse romand sur quatre est prêt à vouloir se faire vacciner. Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le pays peut davantage compter sur la participation des Alémaniques dont un habitant sur deux se montre plus consentant à l'idée d'une vaccination.

Un tiers des Romands préférerait en outre que ce soit la population active et mobile qui soit vaccinée en premier et que les plus de 65 ans évitent le plus possible les contacts et les transports publics, rapporte le Sonntagsblick en se basant sur le sondage de l'institut Link. Ce concept est moins populaire en Suisse alémanique.

Désaccord financier

71% des Romands estiment que les entreprises et les particuliers touchés par la crise reçoivent une compensation économique «beaucoup trop faible» ou «plutôt faible». En Suisse alémanique, la moitié des personnes interrogées (51%) jugent au contraire que l'aide de l'Etat est équilibrée voire trop élevée.

La moitié des Alémaniques est «tout à fait» ou «plutôt» favorable à un impôt «spécial Covid» pour les entreprises qui réalisent des bénéfices particulièrement importants pendant la pandémie. Les Romands y sont un peu moins favorables avec 42% d'adhérents.

1000 Suisses ont été interrogés pour cette enquête. (ats/mndl)

7 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
7
Genève: les deux garçons disparus ont été retrouvés
La police cantonale genevoise avait lancé un appel à témoins suite à la disparition, ce mardi, de deux enfants de 7 et 8 ans. Ils ont été retrouvés sains et saufs.

Les deux jeunes garçons disparus ce mardi à Genève ont été retrouvés sains et saufs par la police. Les forces de l'ordre avaient lancé un appel à témoins dans la soirée.

L’article