DE | FR

Voici ce à quoi va ressembler le nouveau gouvernement afghan

Mohammad Hassan Akhund sera à la tête du nouveau gouvernement afghan.
Mohammad Hassan Akhund sera à la tête du nouveau gouvernement afghan.
keystone
Trois semaines après leur prise de pouvoir en Afghanistan, les talibans ont annoncé le nom du chef du nouveau gouvernement. Il s'agit de Mohammad Hassan Akhund. D'autres membres de l'exécutif ont également été dévoilés.
07.09.2021, 18:1408.09.2021, 14:58

Mohammad Hassan Akhund va prendre les reines du nouveau gouvernement afghan. Originaire de Kandahar, le nouveau Premier ministre afghan fut un proche collaborateur et conseiller politique du fondateur du mouvement et chef suprême, le mollah Omar.

Parmi les autres nominations annoncées mardi soir, on retrouve:

  • Abdul Ghani Baradar, cofondateur des talibans. Il sera le numéro deux du nouvel exécutif.
  • Mollah Yaqoub, fils du mollah Omar, au poste de ministre de la Défense.
  • Sirajuddin Haqqani, chef du réseau Haqqani à l'Intérieur.
  • Amir Khan Muttaqi, négociateur taliban à Doha. Il a été nommé à la tête du ministère des Affaires étrangères.

Promesse d'un exécutif «inclusif»

«Le gouvernement n'est pas au complet», a souligné M. Mujahid, assurant que son mouvement, qui a promis un exécutif «inclusif», allait essayer de «prendre des gens d'autres régions du pays.»

De retour au pouvoir, vingt ans après en avoir été chassés par une coalition emmenée par les Etats-Unis, les talibans sont attendus au tournant par la communauté internationale, qui a prévenu qu'elle jugerait le mouvement islamiste sur ses actes.

Ses promesses, notamment en matière de respect des droits des femmes, peinent à ce stade à convaincre. Signe de cette défiance, plusieurs manifestations ont été organisées à Kaboul ces derniers jours par des militantes, rejointes par d'autres Afghans venus dénoncer la violente répression du régime dans le Panchir.

Panchir «très sécurisé»

Le Panchir, où se trouvait la dernière poche de résistance armée au régime, «est très sécurisé maintenant, il n'y a pas de guerre», a assuré le porte-parole taliban.

Interrogé sur les manifestations de samedi, dispersées parfois par la force par les talibans, il a souligné que ces derniers «n'étaient pas encore formés» à la gestion des manifestations et a appelé les manifestants à prévenir les autorités de tout rassemblement 24h à l'avance. (ats)

De la mini-jupe à la burqa - les femmes en Afghanistan

1 / 13
De la mini-jupe à la burqa - les femmes en Afghanistan
source: laurence brun /gamma-rapho via getty images
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Les talibans s'amusent comme des enfants

Et d'autres articles sur l'Afghanistan

Attentat à Kaboul: un tour du monde des réactions

Link zum Artikel

En Afghanistan, les femmes journalistes sont (déjà) radiées

Link zum Artikel

Biden confirme le retrait d'Afghanistan au 31 août

Link zum Artikel

Airbnb va héberger 20 000 réfugiés afghans dans le monde entier

Link zum Artikel

Les comptes Facebook afghans invisibles aux yeux des talibans

Le géant de la tech met en place un nouveau dispositif sur sa plateforme pour les Afghans. Ils pourront fermer «en un seul clic» leur compte pour se protéger des talibans.

Après avoir banni les talibans de toutes ses applications, il a dévoilé, jeudi, des mesures pour protéger les utilisateurs vulnérables en Afghanistan, où le groupe fondamentaliste islamiste a pris le pouvoir.

C'est chose faite. Suivant les recommandations de défenseurs des droits humains, de journalistes et d'ONG, le réseau social a mis en place une fonctionnalité qui permet à un utilisateur de «verrouiller son compte en un seul clic».

Les personnes qui ne sont pas dans les contacts de …

Lire l’article
Link zum Artikel