DE | FR
Meghan Markle se défend des accusations de harcèlement à son encontre. watson

Meghan Markle a décidé de ne pas se laisser faire. Image: Shutterstock

Meghan Markle se défend des accusations de harcèlement à son encontre

L'épouse du Prince Harry a décidé de ne pas se laisser faire. Elle fait l'objet de plusieurs plaintes portées par ses anciens assistants à Kensington Palace.



La duchesse de Sussex est d'humeur combative. Elle fait l'objet d'une enquête dans une affaire, l'accusant d'avoir harcelé et intimidé plusieurs membres de son personnel, lorsqu'elle vivait à Londres. Meghan Markle aurait prévu de publier un démenti, face à toutes ces allégations.

De graves accusations

Que s’est-il réellement passé entre la mère d'Archie et le personnel de Kensington Palace, lorsqu'elle était encore une membre active de la famille royale? En mars dernier, le quotidien britannique The Times affirmait que plusieurs plaintes avaient été déposées à son encontre:

Un cabinet d’avocats indépendant a été chargé de l’affaire, mais la duchesse de Sussex n’aurait pas encore été interrogée. Les premiers résultats devraient être publiés ce mercredi, alors que l'enquête pourrait durer jusqu'à l'année prochaine. (jch)

Un passage piéton s’effondre à Genève

Plus d'articles People

Après J-Lo, Angelina Jolie aussi remettrait le couvert avec son ex

Link zum Artikel

Jennifer Lopez et Ben Affleck se sont enfin embrassés 😱

Link zum Artikel

Ariana Grande s'est mariée

Link zum Artikel

Jennifer Lopez et Ben Affleck en week-end! Le retour de «Bennifer»?

Link zum Artikel

La pop star Demi Lovato se déclare désormais non-binaire

Link zum Artikel

Kate Winslet dénonce l'hypocrisie qui règne à Hollywood

Link zum Artikel

Brad Pitt obtient la garde partagée de ses six enfants avec Angelina Jolie

Link zum Artikel

George Clooney a 60 ans et il est officiellement chiant!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Interview de Lady Di: un ex-cadre de la BBC démissionne

Tony Hall, qui dirigeait la rédaction de la BBC au moment de l'interview retentissante de Lady Di en 1995, a tiré sa révérence samedi.

«J'ai démissionné aujourd'hui de mon poste de président de la National Gallery», a annoncé Tony Hall dans un communiqué, renouvelant ses excuses pour «les événements d'il y a 25 ans».

L'ancien directeur général de la BBC a admis que l'enquête interne menée en 1996 «était bien en deçà» des standards requis et que «davantage de mesures avaient pu et dû être prises, suite aux plaintes concernant l'attitude de Martin Bashir».

Il a reconnu aussi avoir eu «tort de donner à Martin Bashir le …

Lire l’article
Link zum Artikel