DE | FR

Mais qui sont les «winners» et les «losers» du Covid?

Image: Shutterstock
La crise sanitaire a mis notre économie à rude épreuve. Mais il n'y pas que des perdants. Petit tour d'horizon.
17.03.2021, 09:1917.03.2021, 13:19

Les grands gagnants

  1. Amazon: le géant mondial du commerce en ligne a vu son chiffre d'affaires décoller de près de 40% en 2020, à près de 387 milliards de dollars.
  2. La livraison de repas a aussi connu une nette accélération: Just Eat Takeaway a enregistré un bond de ses revenus de 54%, à 2,4 milliards d'euros. Son concurrent, Deliveroo, a vu la valeur des transactions sur sa plateforme augmenter de 64%, à 4,1 milliards de livres.
  3. La passion pour les séries se poursuit. Netflix a dépassé les 200 millions d'utilisateurs, son rival Disney+, lancé fin 2019, atteignait déjà les 95 millions d'abonnés début 2021.
  4. Côté virtuel, le jeu vidéo a aussi connu un cru 2020 faste. Sony a ainsi vu ses ventes progresser de 40% sur un an, lors des trois derniers mois de l'année.

Le fabricant danois de petites briques a également tirer son épingle du jeu:

Les grands perdants

  1. Les compagnies aériennes: Air France a encaissé un choc «sans précédent» qui lui a fait perdre 7,1 milliards d'euros, soit un peu plus que sa rivale allemande Lufthansa (6,7 milliards) ou mère de British Airways (6,9 milliards). Easyjet, n'a pas non plus été épargné, le géant du low-cost a vu ses recettes fondre de 88%.
  2. Le pétrole a connu une perte abyssale: Les cinq plus grandes compagnies privées du monde - BP, Chevron, ExxonMobil, Shell et Total - ont annoncé des pertes nettes cumulées de 77 milliards de dollars pour 2020, dont plus de 20 milliards pour le seul BP.
  3. En Suisse, les 191 centres commerciaux du pays ont perdu 39 millions de francs par jour. (ats/jch)
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'ONU propose à Elon Musk un plan à 6 milliards de dollars pour sauver le monde
L'entrepreneur sud-africain est coutumier des provocations sur Twitter. Avec des milliards de dollars à la clé, les Nations-Unis se sont empressées de lui répondre avec un vrai plan.

Le patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, a tendu une perche à l'ONU via son compte Twitter, en les mettant au défi de prouver comment éliminer la faim dans le monde avec six milliards de dollars... qu'il sortirait de sa poche.

L’article