DE | FR
People

Caitlyn Jenner se lance en politique (et ce n'est pas une blague)

shutterstock
Caitlyn Jenner sera-t-elle la future gouverneure de Californie? Ce n'est pas impossible. Candidate pour le poste, la célébrité transgenre considère être «la seule outsider capable de mettre un terme au mandat désastreux» du sortant démocrate, Gavin Newsom.
23.04.2021, 19:3626.04.2021, 10:16

«J'en suis». Caitlyn Jenner a annoncé vendredi sa candidature au poste de gouverneure de Californie. Son élection ferait, de la membre du clan Kardashian, la première personne transgenre à accéder à ce poste aux Etats-Unis. La campagne officielle sera lancée dans les prochaines semaines.

Mouvement pour l'égalité

La célébrité transgenre, militante républicaine de longue date a déclaré au moment de sa candidature: «Je suis une authentique gagnante et la seule outsider qui peut mettre un terme au mandat désastreux du démocrate Gavin Newsom»

Caitlyn Jenner, âgée de 71 ans est connue pour être l'ex-beau-père de la star de téléréalité Kim Kardashian. Elle a déclaré:

«J'ai été une agitatrice pleine de compassion tout au long de ma vie, depuis que j'ai représenté les Etats-Unis et gagné une médaille d'or olympique jusqu'à aider à faire avancer le mouvement pour l'égalité»

Soutien à Donald Trump

Installée en Californie depuis presque 50 ans, la militante transgenre explique:

«Je suis venue ici parce que je savais que chacun, peu importe son histoire ou sa situation sociale pouvait faire de ses rêves une réalité»

Elle avait soutenu Donald Trump lors de l'élection présidentielle de 2016 mais avait dit regretter sa décision deux ans plus tard, estimant que la communauté transgenre était «continuellement attaquée» par le président républicain. (ats/hkr)

Pendant ce temps là en Russie...

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Biden dévoile l'arsenal nucléaire américain gardé secret par Trump

Ces données sont publiées alors que les Etats-Unis se sont accordés avec la Russie sur le contrôle des armements entre les deux puissances nucléaires.

Le gouvernement de Joe Biden a décidé de rendre publiques les données sur l'arsenal nucléaire américain, révélant que les Etats-Unis détenaient 3750 têtes nucléaires au 30 septembre 2020. L'administration Trump les avait classées «secret-défense».

Ces trois dernières années, les Américains ont poursuivi la modernisation de leur arsenal nucléaire, démantelant 711 têtes nucléaires, mais réduisant leur nombre total à seulement 72 unités, selon les nouveaux chiffres officiels:

Ces données sont …

Lire l’article
Link zum Artikel