Divertissement
Films

Cannes 2024: The Apprentice, le film sur Donald Trump, est déjà menacé

The Apprentice (2024) raconte les premières années du candidat à la présidentielle de 2024, en tant que promoteur immobilier.
Dans The Apprentice, diffusé en première à Cannes lundi, Donald Trump est campé par Sebastian Stan, tandis que son avocat Roy Cohn est interprété par Jeremy Strong. watson

A peine diffusé, le film sur Donald Trump est déjà menacé

Acclamé lors de sa première à Cannes cette semaine,The Apprentice, consacré à la montée en puissance du jeune Donald Trump à New York, fait déjà l'objet de menaces de poursuites judiciaires de la part du camp de l'ancien président.
22.05.2024, 17:11
Plus de «Divertissement»

C'est vrai qu'il avait un peu de quoi choquer, The Apprentice, avec sa multitude de scènes peu flatteuses à l'égard de Donald Trump, incarné par Sebastian Stan. Pilules d'amphétamine, liposuccion, intervention chirurgicale contre la calvitie ou, plus grave, scène de violences conjugales dans laquelle l'ancien président jette violemment à terre sa première épouse, Ivana, avant de la contraindre à des rapports sexuels non-consentis.

Que les spectateurs aient été choqués ou emballés par le film du réalisateur Ali Abbasi, qui relate les débuts du milliardaire en tant que promoteur immobilier new-yorkais dans les années 70 et 80, il a été accueilli par une longue standing ovation de huit minutes, au terme de sa première diffusion au Festival de Cannes, lundi.

«Des conneries sensationnalistes»

Ce n'était pourtant pas tout à fait le résultat auquel s'attendait Dan Snyder, milliardaire américain et fervent soutien de Trump, lorsqu'il a investi dans le film. L'homme d'affaires, qui a fait don de plusieurs centaines de milliers de dollars aux campagnes présidentielles de 2016 et 2020, avait le sentiment qu'il s'agirait d'un portrait «flatteur» du 45e président. Autant dire qu'il était plus tôt déçu.

Après avoir eu accès à un premier montage de The Apprentice en février, Dan Snyder aurait tenté - sans succès - de s'opposer à la sortie du film, qui comprendrait une scène «violente» et «inconfortable» entre Donald Trump et sa femme Ivana, selon les termes d'un initié au média Variety.

Pour rappel, lors d'une déposition de divorce en 1989, la vraie Ivana Trump avait bel et bien accusé son futur ex-mari de l'avoir violée. Une accusation sur laquelle elle est revenue par la suite, en 1993 puis 2015, en affirmant que: «L'histoire est totalement sans fondement. Donald et moi sommes les meilleurs amis du monde et ensemble nous avons avons élevé trois enfants que nous aimons et dont nous sommes très fiers.»

Quoi qu'il en soit, pour assurer ses arrières, The Apprentice inclut effectivement un avertissement selon lequel certains événements décrits sont fictifs.

Du côté du camp Trump, la réaction à la sortie du film s'avère tout aussi courroucée. Dans un communiqué incendiaire à Variety, Steven Cheung, directeur des communications de la campagne présidentielle de 2024, dénonce un «ramassis d'ordures, de la pure fiction qui sensationnalise des mensonges, depuis longtemps démystifiés.»

«Nous allons intenter une action en justice pour répondre à ces affirmations manifestement fausses»
Steven Cheung, Variety.

«Ce film est une pure diffamation malveillante, ne devrait pas voir le jour et ne mérite même pas une place dans la section des DVD d'un magasin de films à prix réduits qui fermera bientôt ses portes. Il a sa place dans une benne à ordures.» Voilà qui est dit.

En attendant une ébauche de bande-annonce à nous mettre sous la dent, selon The Hollywood Reporter, le film devrait être projeté plus tard cette année. Pour ce qui est des Etats-Unis, il n'existe actuellement aucun distributeur pour une sortie en salles mais, à en croire Variety, volonté est de le diffuser avant les élections de novembre. Quant à la Suisse, nous n'avons pas plus d'informations. Mais nous trépignons d'avance. (mbr)

Donald Trump dédicace la poitrine d'une jeune femme
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ces stars n'ont plus le droit d'acheter de Ferrari
Même si elles en ont largement les moyens, plusieurs célébrités sont sur la liste noire de la marque de voitures.

On ne rigole pas avec le fabricant automobile italien. Si vous achetez une Ferrari, n'allez pas lui ajouter un aileron (les Valaisans, on vous voit), lui changer les jantes ou pire encore, modifier le logo. Che scandalo! (ça veut dire quel scandale en italien si jamais).

L’article