Divertissement
Mode

Ces bottes changent de couleur

La marque Scry, basée à Beijing, lance une nouvelle paire de chaussures futuristes qui change de couleur au contact de la chaleur.
Les nouvelles chaussures de Scry passent du brun au rouge orangé grâce à la chaleur.Image: instagram @scccccry

Ces bottes ont quelque chose de très particulier

La marque Scry, basée à Pékin, lance une nouvelle paire de chaussures futuriste qui change de couleur au contact de la chaleur. Un accessoire presque magique qui sera disponible à la vente dès le mois d'avril.
29.03.2024, 15:5331.03.2024, 12:35
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

Difficile de ne pas rester scotché devant la vidéo postée cette semaine par la marque Scry sur Instagram, dans laquelle les internautes découvrent une botte dont le design ressemble à une santiag – allongée, pointue au bout.

Un détail cependant, et pas des moindres, rend cette création unique en son genre: elle change de couleur au contact de la chaleur.

La preuve en vidéo:

Vidéo: instagram

Contactée, Scry – dont le nom signifie en anglais «voir dans le futur au travers d'un objet» – nous explique que deux exemplaires de ces chaussures seront disponibles dès le 13 avril en pré-commande sur leur site internet: un exemplaire noir simple, et un exemplaire qui change de teinte au contact de la chaleur. La technique utilisée pour réaliser cette prouesse reste, pour l'heure, un mystère.

L'«embryon digital»

La marque, basée à Pékin et fondée par Zixiong Wei en 2020, innove et impressionne depuis ses débuts avec des créations réalisées grâce à l'impression 3D. «Cette technique permet à nos chaussures d'être durables tout en restant agréables lorsqu'elles sont portées. Ce ne sont pas des sculptures, ni des œuvres d'art, mais bel et bien des produits terminés», poursuit Scry.

Grâce à un concept appelé «embryon digital», l'ensemble du processus de conception et de fabrication est numérisé, ce qui permet aux chaussures d'être en constante évolution au gré des envies des consommateurs. A ce sujet, le designer Zixiong Wei déclarait au magazine Hype Beast:

«Je laisse les clients choisir et passer leur commande. Ensuite, j'imprime les chaussures»

Cette présence constante de la technologie dans l'identité de la marque se reflète également sur le site internet. Les chaussures y sont classées selon deux catégories: les produits physiques et virtuels. Une manière de faire qui intrigue et qui peut être compliquée à saisir au premier abord: à quoi servent les produits virtuels? Peut-on les acheter? Sont-ils fabriqués sur commande? Rien de tout cela, nous explique Scry:

«Le design des produits virtuels est beaucoup plus exagéré que celui des produits physiques. Il nous permet de repousser les limites des technologies de fabrication existantes. Les produits virtuels sont l'extension de notre créativité. Ils ne sont toutefois pas disponibles à la vente pour l'instant.»
SCRY Aglare CGS Virtual
Un exemple de chaussure virtuelle: la Scry Aglare CGS Virtual.Image: Scry
Flame Scarlet Virtual
Le modèle Flame Scarlet Virtual.Image: Scry
Shuttle Original Virtual
Une dernière pour la route: la chaussure Shuttle Original Virtual, qui ressemble fortement à un poisson.Image: Scry

Et voici les produits physiques:

SCRY ZERO A07 "Violet"
Le modèle Zero A07 «Violet», un peu plus passe-partout, d'une valeur de 299 dollars.Image: Scry
SCRY Stela Erosion "Mithril"
L'inspiration pour cette chaussure? Le monolithe noir dans l'espace. Si vous souhaitez la commander, il vous faudra attendre 30 à 60 jours avant de la recevoir et débourser 745 dollars.Image: Scry
SCRY Neptune Forster "Neon"
Un peu moins passe-partout au goût de certains. Le modèle Neptune Forster «Neon» – une édition limitée – coûte 1299 dollars. Image: Scry

Des créations présentées à la Fashion Week

En juillet 2023, lors de la Fashion Week Haute Couture de Paris, Scry a présenté une collection de bottes appelée «Architectonics». Inspirée de l'architecture, comme son nom l'indique, elle a été réalisée en collaboration avec la créatrice néerlandaise Iris van Herpen. Les mannequins semblaient tout droit venus d'une autre galaxie et ressemblaient à des êtres de science-fiction, à l'intersection entre l'humain et la créature.

Les images:

En juillet 2023, lors de la Fashion Week Haute Couture de Paris, Scry a présenté une collection de bottes appelée «Architectonics» en collaboration avec Iris van Herpen.
Image: scry
En juillet 2023, lors de la Fashion Week Haute Couture de Paris, Scry a présenté une collection de bottes appelée «Architectonics» en collaboration avec Iris van Herpen.
Image: scry
En juillet 2023, lors de la Fashion Week Haute Couture de Paris, Scry a présenté une collection de bottes appelée «Architectonics» en collaboration avec Iris van Herpen.
Image: scry
En juillet 2023, lors de la Fashion Week Haute Couture de Paris, Scry a présenté une collection de bottes appelée «Architectonics» en collaboration avec Iris van Herpen.
Image: scry

Quelques mois plus tôt, c'est à la Fashion Week de Milan, en septembre 2022, que Scry dévoilait au public une collaboration avec la marque chinoise Annakiki, qui «partage sa philosophie surréaliste et futuriste». Les looks étaient cette fois-ci plus structurés, minimalistes et bruts, mais donnaient toujours cette impression caractéristique d'appartenir à un autre univers.

La collaboration de Scry et Annakiki à la Fashion Week de Milan en 2022.
Le défilé a eu lieu lors de la Fashion Week de Milan en 2022.Image: scry
La collaboration de Scry et Annakiki à la Fashion Week de Milan en 2022.
Image: scry
La collaboration de Scry et Annakiki à la Fashion Week de Milan en 2022.
Image: Scry
On a trouvé le défilé le plus trash de l'année
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Enceinte, je me suis habillée comme Hailey Bieber et j'ai morflé»
Le mannequin, enceinte de Justin Bieber, ne porte pas de vêtements de maternité. Les médias et les réseaux sociaux s'extasient devant ses looks, mais pour l'avoir fait, on ne tient pas toute la journée avec un bouton de jeans qui nous rentre dans le bide.

En ce moment, les réseaux sociaux et les médias people sont obsédés par les looks de Hailey Bieber. La femme de Justin Bieber attend son premier enfant. Au lieu de porter des vêtements pour femmes enceintes, elle s'habille «normalement». Normalement, c'est-à-dire que vous ne la verrez jamais avec un jeans de grossesse, ceux qui ont un gros élastique au niveau de la taille. Et on la comprend. D'abord, être stylée en toutes circonstances, ça fait partie de son job de mannequin, et en plus, ces fringues de grossesse sont vraiment moches.

L’article