DE | FR
Image: instagram laquequetterie

A Montpellier, on peut manger des quéquettes et des foufounes

Après Paris, la Quequetterie s’installe à Montpellier. Cette pâtisserie coquine propose des douceurs en forme de zizis et de vulves alors, ouvrez grand la bouche.
03.08.2021, 19:2603.08.2021, 19:48

Si vous voulez manger une quéquette dans la rue, il faudra vous rendre en France. A Montpellier, la Quequetterie vient d’ouvrir ses portes après Paris et une boutique ouvrira tout bientôt à Toulouse.

On y trouve des pancakes et des gaufres en forme de pénis et de vulves aux goûts Nutella, spéculoos, noix de coco, yuzu… et il y a même des quéquettes sans gluten. Comme quoi, on n'arrête pas le progrès.

Malheureusement, on ne choisit pas la forme de son pénis ni de sa vulve. Les moules sont standardisés mais il y a un joli travail pour rendre le tout à la fois réaliste, gourmand sans être vulgaire. Un joli cadeau à ramener aux collègues de bureau!

Et une quequette bien trempée! Une!

Pour aller à Toulouse, n'hésitez pas à prendre la watson airlines

Vidéo: watson

Chez watson, on aime bien faire des articles autour du pénis

Dame Nature aussi, est une coquine

1 / 17
Dame Nature est une coquine
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Oh nooon, la saison 3 d'«Emily in Paris» arrive bientôt
Sur les réseaux sociaux, Netflix nous tease avec la troisième saison d'Emily in Paris, dont le tournage a débuté en juin, en balançant les premières images. On n'était pas prêts.

«Hihihi, I love cwoissant and la Tour Eiffel!» Oui, au cas où certains d'entre vous étaient dans le déni (comme nous), ce petit cauchemar ambulant qui porte un béret et des talons aiguilles pour aller au bureau va revenir. Même si on savait déjà que Netflix avait signé pour au moins deux saisons supplémentaires, on avait préféré mettre ça dans un coin de notre tête, avec les autres sujets pénibles comme «il faut vraiment que je paie mes impôts, b*** de m***».

L’article