DE | FR

Le puissant Maxi Bazar a été vendu à un groupe familial

Les magasins Maxi Bazar - présents notamment en Suisse - ont été rachetés jeudi par un groupe familial propriétaire de plusieurs magasins français dont Casino et Picard.
30.12.2021, 14:0931.12.2021, 16:27

L'Autorité de la concurrence a donné jeudi son feu vert au rachat des magasins Maxi Bazar par le groupe familial Zouari, propriétaire de plusieurs magasins sous enseignes du groupe Casino et actionnaire de Picard.

«Considérant, après examen, que l'opération n'est pas de nature à porter atteinte à la concurrence, l'Autorité a autorisé l'opération sans conditions»
Autorité de la concurrence

Développement en hausse

Maxi Bazar est une enseigne de décoration qui était jusqu'à présent détenue par le fonds d'investissement Naxicap Partners, devenu actionnaire majoritaire en décembre 2017. Elle dispose d'environ 90 magasins répartis en France et en Suisse. L'an dernier, la société a généré environ 160 millions d'euros (165,9 millions de francs) de chiffre d'affaires en pleine crise sanitaire.

Les chaînes de magasins à bas prix se sont fortement développées ces dernières années avec des enseignes comme Action, Gifi ou Hema. Selon le cabinet Xerfi, la pandémie a fait chuter leur chiffre d'affaires de 5% en 2020 à 9.5 milliards d'euros, mais elles devraient retrouver une croissance de 11% par an en moyenne d'ici 2023. (ats/mndl)

Les plus moches pulls de Noël

1 / 22
Les plus moches pulls de Noël
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les cadeaux de Noël à moins de 10 francs

Et pour tout savoir de l'actu économique...

Apple est prêt à payer cher pour empêcher ses ingénieurs d'aller chez Meta

Link zum Artikel

Le concurrent de Tesla va construire la première giga-usine en Europe

Link zum Artikel

Grâce au Covid les hautes mers ont leurs propres «Foir'fouille»

Link zum Artikel

Le WEF aura bien lieu, mais cet été et pas à Singapour

Link zum Artikel
H&M s'est fait une montagne d'argent en 2021 et ça s'explique
Malgré un boycott en Chine, le groupe suédois a multiplié par neuf son chiffre d'affaires. Et la pandémie n'y est pas pour rien.

Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé vendredi un bénéfice net annuel 2021 multiplié par neuf à 11,0 milliards de couronnes suédoises (1,09 milliard de francs), supérieur aux attentes, après un exercice 2020 plombé par les confinements de la pandémie.

L’article