Economie
NFT

95% des NFT ne valent plus rien

NFT CryptoArt display in art gallery with people using smart phones and digital tablets. Entrirely 3D generated image. Image on the walls is my own and it's a 3D generated images as well.
Image: E+

Vous avez acheté des NFT? Mauvaise idée

L'euphorie pour les jetons non-fongibles s'est estompée. La valeur des NFT est à présent nulle, selon une étude.
22.09.2023, 20:5523.09.2023, 10:38
Plus de «Economie»

Les NFT avaient fait une entrée fracassante et représenté une petite fortune pour certains détenteurs. Aujourd'hui, la tendance est dépassée: ils ne valent plus un kopeck, ces jetons non-fongibles.

Selon un rapport de la plateforme de cryptographie dappGambl intitulé «Dead NFTs: The Evolving Landscape of the NFT Market», 95% des jetons ne valent plus un clou. Le document précise avoir basé ses analyses sur 73 257 collections. Il en ressort un résultat qui fera pâlir les collectionneurs: 69 795 affichent aujourd'hui une valeur boursière nulle. Le rapport conclut que seulement 5% des NFT valent encore quelque chose.

«95 % des personnes possédant des collections NFT détiennent actuellement des investissements sans valeur»

Une hype dépassée, dont de nombreux observateurs prophétisaient la mort rapide. Plus étrange (et cocasse), dappGambl souligne que, parmi les NFT en circulation, seulement 21% étaient entièrement vendus. Cela signifie que 79% de toutes les collections NFT – soit près de 4 sur 5 – sont restées invendues.

Une dégringolade qui rappelle les désagréments vécus par Justin Bieber. Le chanteur avait allongé 1,3 million de dollars pour le NFT #3001 de la célèbre collection des Bored Ape Yacht Club (BAYC), avant que son achat ne pèse plus que 55 000 dollars. Une terrible moins-value qui confirmait la volatilité de ces jetons.

Madonna s'amusait avec ses NFT

Vidéo: extern / rest

Elle paraît bien éloignée l'époque où le collage numérique de Beeple décrochait 69 millions de dollars chez Christie’s. Si loin que la majorité des NFT valant encore des broutilles s’affichent entre 5 et 100 dollars seulement. 1% des NFT valent aujourd’hui plus de 6000 dollars - bien loin des transactions habituelles d’un million de dollars d’il y a deux ans.

La communauté crypto appelle à investir

«Il s’agit d’un rappel brutal que, bien que les NFT ont introduit un nouveau modèle révolutionnaire pour la propriété et la monétisation des actifs numériques, ils restent un marché hautement spéculatif et volatil», cadre le rapport.

Malgré la débandade, les communautés cryptographiques semblent nier l'inexorable chute et certains internautes sur la plateforme Reddit affirment que les NFT sont toujours un marché en expansion.

C'est ce que pense Jason Bailey, cofondateur et PDG de l'outil NFT et de la solution d'autodétention ClubNFT:

«Les NFT vont revenir et se généraliser»
Jason Bailey interrogé par Cointelegraph.

Selon lui, les cryptomonnaies et les NFT rebondissent de manière cyclique, à l'instar des krachs technologiques précédents. Mais le spécialiste concède que les NFT essuient quelques soucis. En cause: une spéculation effrénée du marché.

Pour lui emboîter le pas, les auteurs du rapport concèdent que malgré la valeur catastrophique, les NFT «ont encore leur place dans notre avenir». A voir. (svp)

Donald Trump dédicace la poitrine d'une jeune femme
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La Confédération a une bonne nouvelle pour les locataires
L'Office fédéral du logement maintient le taux d'intérêt de référence des baux à 1,75%, écartant une hausse imminente des loyers après les augmentations de 2023.

Le taux d'intérêt de référence applicable aux contrats de bail est resté inchangé à 1,75%, a annoncé, lundi, l'Office fédéral du logement (OFL). Après une hausse en juin et décembre 2023, les locataires ont encore un peu de répit. Une potentielle hausse des loyers à venir est pour l'heure écartée.

L’article