DE | FR

Biden assume ses choix et loue le succès de la mission d'évacuation

Joe Biden s'est exprimé, lors d'un discours solennel à la Maison Blanche, sur la fin de la plus longue guerre des Etats-Unis.
Joe Biden s'est exprimé, lors d'un discours solennel à la Maison Blanche, sur la fin de la plus longue guerre des Etats-Unis.Image: sda
Son discours était très attendu. Quelques heures après le départ du dernier soldat américain d'Afghanistan, le président des Etats-Unis s'est adressé à la nation.
31.08.2021, 22:1201.09.2021, 14:47

Joe Biden est catégorique. Alors que l'aventure américaine en Afghanistan vient de se terminer de manière humiliante, le président a affirmé lors d'un discours solennel depuis la Maison Blanche: «Aucun pays n'a jamais rien réalisé de comparable dans toute l'Histoire».

«L'extraordinaire succès de cette mission est dû au talent incroyable, à la bravoure et au courage altruiste de l'armée américaine, de nos diplomates et de nos professionnels du renseignement.»
Joe Biden, président des Etats-Unis

«Je vous donne ma parole, du fond de mon coeur. Je suis convaincu que c'est la bonne décision, une sage décision, et la meilleure décision pour l'Amérique», a déclaré le président américain. «Nous étions une nation en guerre depuis trop longtemps.»

«Le départ ou l'escalade»

On avait le choix entre «le départ ou l'escalade» militaire, après l'accord passé par Donald Trump avec les talibans, a-t-il encore estimé. «Nous n'avions plus qu'un choix simple. Soit suivre l'engagement pris par la précédente administration, et quitter l'Afghanistan, soit dire que nous ne partions pas et renvoyer des dizaines de milliers de soldats à la guerre.»

Le dernier soldat américain, peu avant de quitter Kaboul.
Le dernier soldat américain, peu avant de quitter Kaboul.Image: Twitter/Department of Defense

L'évacuation a été endeuillée, jeudi, par un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique au Khorasan (EI-K), qui a tué plus d'une centaine de personnes, dont 13 militaires américains, près de l'aéroport de Kaboul.

Mardi, Joe Biden a mis en garde le groupe djihadiste: «Nous n'en avons pas fini avec vous.» Et de promettre de mener «une stratégie dure, impitoyable, ciblée et précise, qui traque la terreur là où elle se trouve aujourd'hui, pas là où elle était il y a deux décennies».

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le statut d'oligarque peut vous coûter plusieurs années d'espérance de vie
Depuis le début de l'année, un phénomène fait des ravages chez les oligarques russes: trouver la mort après une «chute» malencontreuse. La tendance est telle que des internautes ont décidé de tenir les comptes. On vous dresse le récap' de ces décès, en chiffres et en graphiques. Et c'est passionnant!

Il ne fait pas bon d'être un homme d'affaires riche, puissant et lié à la Russie par les temps qui courent. Et pas seulement en Occident, où plane la menace de sévères sanctions économiques. En Russie, le statut d'oligarque peut carrément vous coûter plusieurs années d'espérance de vie.

L’article