DE | FR
Image: Keystone

Une ministre allemande veut faire bannir Telegram de Google et Apple

Apple et Google doivent assumer leur «responsabilité sociale»: la ministre allemande de l'Intérieur Nancy Faeser veut leur demander d'expulser Telegram de leurs magasins d'applications.
20.01.2022, 16:4620.01.2022, 17:52
Suivez-moi

Des appels à la violence et incitations à la haine qui n'ont pas été supprimés: c'en est trop pour Nancy Faeser, la ministre allemande de l'Intérieur. Après une séance à Berlin ce mercredi avec les ministres de l'Intérieur des gouvernements régionaux dirigés par le SPD, la femme politique a appelé les deux fournisseurs dominant le marché des systèmes d'exploitation mobiles et aux magasins d'applications correspondants (Google Play Store et App Store) de virer Telegram de leur offre d'applications, nous apprend le Spiegel. Il en irait de leur «responsabilité sociale».

Un document commun des ministres de l'Intérieur allemands indique:

«Le réseau social Telegram et les fournisseurs comparables servent aux personnes en Allemagne de plateforme de mise en réseau des dissidents, des coronasceptiques et des extrémistes de droite»

Les responsables politiques souhaitent, en collaboration avec leurs partenaires européens, renforcer les échanges avec les gouvernements étrangers sur ce problème «et défendre clairement [leurs[ attentes, y compris au niveau politique de haut niveau», indique le Spiegel.

Serons-nous tous dépressifs à cause du Covid?

Pour les amateurs de Covid...

Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»

Link zum Artikel

5 points pour comprendre pourquoi l'OMS désavoue les vaccins Covid

Link zum Artikel

Faut-il lever les mesures Covid et prendre la vague de plein fouet?

Link zum Artikel

Pas de rappel, pas de piqûre et pas d'infection? Le vaccin nasal fait rêver

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Aucun Ukrainien n'est sûr qu'il se réveillera demain»: Olena Zelenska devant l'OMS
Alors que son mari Volodymyr était en visioconférence au Forum économique mondial de Davos, son épouse, Olena Zelenska, a prononcé de son côté un discours poignant devant l'Organisation mondiale de la santé pour dénoncer les horreurs de la guerre. Un discours aussitôt dénoncé par la Russie.

Devant l'Assemblée mondiale de la santé, qui réunit l'ensemble des Etats membres de l'OMS, la première dame d'Ukraine n'a pas mâché ses mots lundi:

L’article