International
Allemagne

L'Allemagne veut, elle aussi, acheter des avions F-35

In this image provided by the U.S. Air Force, a U.S. Air Force F-35 Lightning II aircraft assigned to the 34th Fighter Squadron, departs from a KC-10 Extender aircraft after receiving fuel over Poland ...
En réaction à la guerre en Ukraine et aux menaces de Poutine, l'Allemagne a augmenté son budget militaire.Image: sda

L'Allemagne veut, elle aussi, acheter des avions F-35

Berlin devrait acheter jusqu'à 35 de ces avions furtifs américains, considérés les plus modernes du monde. Le pays a augmenté ses dépenses militaires à la suite de la guerre en Ukraine.
14.03.2022, 08:1014.03.2022, 10:21
Plus de «International»

Dans le cadre d'un programme de modernisation de plusieurs milliards d'euros, l'Allemagne veut équiper son armée de l'air des avions F-35, le même modèle commandé par la Suisse. C'est ce qu'a appris lundi l'agence de presse allemande DPA de source gouvernementale à Berlin.

Selon la DPA, il est prévu d'acheter jusqu'à 35 de ces avions furtifs afin de remplacer le Tornado, introduit il y a plus de 40 ans et utilisé jusqu'à présent par l'armée nationale de la République fédérale d’Allemagne pour le combat aérien électronique.

En réaction à la guerre en Ukraine et aux menaces de Poutine contre l'Occident, le chancelier Olaf Scholz a annoncé un «fonds spécial» unique de 100 milliards d'euros et une nette augmentation des dépenses annuelles de défense. Plus de deux pour cent du produit intérieur brut devraient être investis dans la défense, à l'avenir.

Fin février, la présidente de la commission de la défense du Bundestag, Marie-Agnes Strack-Zimmermann, a déclaré: «La première étape consiste à mettre sur la table le successeur du Tornado. Maintenant, il faut le F-35, l'avion de combat le plus moderne du monde et utilisé par beaucoup de nos partenaires».

Elle a ensuite ajouté que la guerre en Ukraine «montre clairement que les attaques sont menées depuis les airs et qu'il faut y répondre ou les empêcher». (ats/sia)

Le crash d'un F-35 en mer de Chine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La sœur de Marine Le Pen est de retour et compte bien se venger
Souvent candidate, jamais élue, Marie-Caroline Le Pen sort du bois et annonce sa candidature pour les législatives. Après plus de 20 ans de guerre avec le patriarche, «élevée dans le racisme pur et dur», la sœur aînée a une hache de guerre et des adversaires à enterrer.

Une discrète. Du moins, comparée aux gueulards de sa dynastie. Dans l'ombre, sauf quand le coup de gueule ou le câlin paraissent indispensables. La semaine dernière, Marie-Caroline Le Pen a dépoussiéré son compte X pour féliciter Eric Ciotti, au moment de son rapprochement avec le Rassemblement national, créant d'une seconde à l'autre la stupeur dans le camp des Républicains. Six jours plus tard, ce sera pour se lancer elle-même dans la course, en annonçant sa candidature dans la Sarthe, l'ancien fief d'un certain François Fillon.

Sous les couleurs du parti familial, évidemment.

L’article