International
Analyse

«La corruption est enracinée dans la société ukrainienne»

Michael Derrer, spécialiste de l'Ukraine et sociologue économique, est en charge de projets économiques dans les Etats de l'Est depuis 30 ans et traite de la question de la corruption en Ukr ...
Michael Derrer, spécialiste de l'Ukraine et sociologue économique, est en charge de projets économiques dans les Etats de l'Est depuis 30 ans et traite de la question de la corruption en Ukraine depuis 15 ans.image: getty
Analyse

«La corruption est profondément enracinée dans la société ukrainienne»

Le sociologue économique Michael Derrer est un expert en matière de corruption et fin connaisseur de l'Ukraine. Selon lui, les mécanismes de corruption sont profondément enracinés dans la société et il faudra en tenir compte lors de la reconstruction de l'Ukraine.
18.06.2023, 16:1318.06.2023, 18:59
Thomas Wehrli / ch media
Plus de «International»

A l'heure actuelle, peu de choses laissent présager la fin de la guerre. Il est, toutefois, important de réfléchir dès aujourd'hui à la reconstruction et à ce qu'elle implique.

Une formation pour rebâtir l'Ukraine

C'est notamment la mission que s'est donné la Haute école spécialisée bernoise en proposant un «CAS reconstruction de l'Ukraine», un cours de formation qui s'adresse aux femmes ayant fui l'Ukraine, aux Ukrainiens vivant depuis longtemps en Suisse, ainsi qu'aux membres d'organisations d'aide qui participeront à la reconstruction.

Parmi les questions abordées: la manière de gérer la corruption dans le pays. Ce module sera dispensé par Michael Derrer. Le sociologue économique, qui connait bien l'Ukraine, effectue des recherches sur le sujet depuis plus de 15 ans. Il a évalué la littérature scientifique et mené des entretiens avec des hommes d'affaires, des représentants des autorités anti-corruption ukrainiennes et des experts en matière de corruption entre août 2021 et janvier 2022. Son constat?

«Les mécanismes de corruption sont très profondément enracinés dans le système et dans la société et ne peuvent pas être facilement éliminés»
Michael Derrer.

Selon lui, il est important de connaître ces mécanismes et d'en tenir compte dans les mesures d'aide à la reconstruction ainsi que dans l'intégration de l'Ukraine dans la communauté des Etats européens. Il en est convaincu: «Sinon, le projet d'intégration fera naufrage et les mesures d'aide n'arriveront pas là où elles sont nécessaires».

Mais Michael Derrer sait aussi que «pour éliminer la corruption du système, il faut un changement fondamental dans la société».

Le thème de la corruption est actuellement très politisé, notamment en raison de la guerre. «C'est dommage, car cela n'aide personne», regrette-t-il. On juge et condamne trop vite, «mais cela ne nous fait pas avancer d'un pouce».

Il n'y a pas de recettes faciles

Trois résultats ont étonné le sociologue économique dans ses recherches. Tout d'abord, l'immense complexité du sujet. «La corruption est dans la tête des gens et dans les structures, et il n'y a donc pas de recettes simples pour la combattre». Des recettes simples auraient, au contraire, tendance à aggraver la situation.

Deuxièmement, il a été surpris par la capacité de transformation et d'adaptation de la corruption. «Il existe de nombreuses voies, généralement tortueuses et tellement intégrées au système que les mécanismes de corruption sont difficilement identifiables.» En revanche, le classique, c'est-à-dire la remise d'argent dans une valise, n'existe guère:

«De tels cas éveillent alors plutôt l'impression d'une mise en scène»

Troisièmement, il estime qu'il est important de faire la distinction entre deux types de corruption. D'un côté, il voit la corruption de pouvoir, qui vient d'en haut – par exemple par le biais de lois vénales – et de l'autre, la petite corruption, qui est également à l'ordre du jour en Ukraine. Derrer cite un exemple:

«Une infirmière gagne mal sa vie en Ukraine et réclame donc de l'argent au patient»
Michael Derrer.

Les bases théoriques

Michael Derrer a connu de nombreux exemples de ce type au cours des 30 dernières années, pendant lesquelles il a géré des projets économiques en Ukraine.

«Le premier pas pour sortir de la corruption est d'admettre qu'elle existe»
Michael Derrer.

C'est ce qu'il veut transmettre aux participants du module CAS et leur donner ainsi les bases théoriques pour planifier des concepts d'aide et des mesures de reconstruction qui tiennent compte de la corruption et y font face.

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Voici les conséquences de la destruction du barrage de Kakhovka
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ticketmaster, géant mondial de la billetterie, victime d'une cyberattaque
Le FBI a proposé son aide au gouvernement australien qui enquête jeudi sur les allégations d'un groupe de pirates informatiques affirmant avoir volé les données de 560 millions de clients du géant mondial de la billetterie Ticketmaster. Des détails des cartes de crédit auraient été volés.

«Le bureau national de la cybersécurité est en contact avec Ticketmaster pour comprendre le problème», a déclaré un porte-parole du gouvernement australien dans un communiqué. Il a invité les personnes ayant des «demandes spécifiques» à contacter directement la plateforme.

L’article