DE | FR
Apple souligne avoir déjà coopéré avec la police en fournissant des numéros de série et des informations sur le compte Apple quand il avait reçu un mandat.
Apple souligne avoir déjà coopéré avec la police en fournissant des numéros de série et des informations sur le compte Apple quand il avait reçu un mandat.Image: Shutterstock

Les espions ne pourront bientôt plus se servir des AirTags d'Apple

Apple a annoncé jeudi avoir mis à jour son AirTag, un petit objet destiné à retrouver ses clés, son portefeuille ou son sac, afin d'éviter des utilisations abusives ou illégales, comme le pistage de personnes.
11.02.2022, 11:1611.02.2022, 11:36

Lancé en avril dernier, l'AirTag a été conçu pour localiser l'objet auquel il est associé grâce à une application. Le dispositif fonctionne avec iPhone, iPad ou iPod touch et est repéré via Bluetooth. Mais il a rapidement été utilisé pour traquer des personnes ou des objets comme des voitures afin de les voler au meilleur moment.

On vous parlait déjà de ce danger il y a quelques mois

Apple a ainsi mis en place de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité, à commencer par un message expliquant clairement à l'installation de l'application que pister des personnes sans leur consentement est un crime dans de nombreux pays et que les autorités peuvent demander à identifier le propriétaire d'un AirTag. A titre d'information, c'est également illégal en Suisse.

Moult améliorations en cours

Le groupe californien souligne avoir déjà coopéré avec la police en fournissant des numéros de série et des informations sur le compte Apple quand il avait reçu un mandat. Il prévoit d'installer par la suite un outil permettant à des personnes recevant une alerte d'un AirTag ne leur appartenant pas de localiser avec précision où est l'objet.

«Nous condamnons dans les termes les plus forts toute utilisation malveillante de nos produits»
Apple

Apple veut aussi améliorer son programme permettant de détecter des pistages non sollicités afin de prévenir les utilisateurs encore plus tôt qu'un AirTag bouge en même temps qu'eux.

«AirTag a été conçu pour aider les gens à localiser leurs effets personnels et non pour suivre les personnes ou les biens d'autrui, et nous condamnons dans les termes les plus forts toute utilisation malveillante de nos produits», a souligné Apple (ats/mndl)

Une avalanche emporte un train à Villars-sur-Ollon

1 / 7
Une avalanche emporte un train à Villars-sur-Ollon
source: sda / alex belles
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Sinon, ce dimanche, on vote! Voici ce qu'en pense Marie

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Anonymous a piraté le groupe pétrolier russe Rosneft, proche de Poutine

Link zum Artikel

Poutine lance un intranet russe et pourrait détruire l'Internet libre

Link zum Artikel

Le réseau Starlink d'Elon Musk à la rescousse de l'Ukraine

Link zum Artikel

Celui qui a traqué le jet de Musk cible maintenant les oligarques russes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elle oublie son iPhone dans un avion et le voit faire le tour du monde
Un appareil mobile perdu a fait honneur à son nom et a acquis en quelques jours le statut de grand voyageur. Ce qui soulève plusieurs questions de sécurité.

Laisser son téléphone portable dans l'avion est certes extrêmement fâcheux, mais ce n'est pas la fin du monde. Le cas présent fait toutefois réfléchir: l'iPhone d'une femme est resté coincé pendant des jours dans un siège de la classe affaires sans être découvert et a poursuivi son vol. Cela soulève entre autres des questions gênantes concernant la sécurité aérienne.

L’article