DE | FR

En Chine, deux anciens ministres ouïghours condamnés à mort

Des Ouïghours devant un magasin, à Kashgar, dans la province chinoise du Xinjiang.
Des Ouïghours devant un magasin, à Kashgar, dans la province chinoise du Xinjiang.Image: AP
Deux anciens hauts fonctionnaires ouïghours ont été condamnés à mort pour «séparatisme» dans la région autonome du Xinjiang.
07.04.2021, 05:5707.04.2021, 17:58

Ces condamnations ont été assorties d'un sursis de deux ans - en pratique cette peine est commuée en prison à perpétuité. Les deux responsables dirigeaient respectivement les administrations de la justice et de l'éducation dans la région qui fait l'objet de tensions entre les Ouïghours et la minorité han (Chinois de souche).

L'ancien ministre de la Justice du Xinjiang, Shirzat Bawudun, a été reconnu coupable d'avoir conspiré avec le Mouvement islamique du Turkestan oriental (Mito). Il est accusé d'avoir rencontré un membre de cette organisation, en 2003, alors qu'il travaillait à l'époque dans la police.

Apologies du séparatisme, du terrorisme et de l'extrémisme religieux

Le Mito est sur la liste des organisations terroristes de l'ONU, mais a été retiré de celle des Etats-Unis en novembre dernier. Washington disant douter que ce mouvement continue à exister. Le Turkestan oriental est généralement le nom donné au Xinjiang par les Ouïghours en exil prônant l'indépendance.

De son côté, l'ancien ministre régional de l'Éducation, Sattar Sawut, a été reconnu coupable d'avoir incorporé dans les manuels scolaires en langue ouïghoure des apologies du séparatisme, du terrorisme et de l'extrémisme religieux. Ces manuels ont été utilisés pendant 13 ans.

La Chine ne publie pas le nombre de condamnations à mort prononcées chaque année ni le chiffre des exécutions, mais Amnesty International affirme que le pays est le premier du monde pour le recours à la peine capitale, avec des milliers de condamnations et d'exécutions chaque année. (ga)

Plus d'articles concernant la Chine

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Un deuxième canadien face à la justice chinoise pour «espionnage»

Link zum Artikel

Les Etats-Unis cherchent à se réconcilier avec la Chine

Link zum Artikel

La Chine devient le premier partenaire commercial de L'UE

Link zum Artikel

Le Parlement canadien reconnaît le génocide ouïghour, la Chine fâchée

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un dirigeant afghan promet de bonnes nouvelles sur l'éducation des filles
Le ministre de l'Intérieur annonce que l'Afghanistan travaille sur un «mécanisme» qui permettrait la réouverture des établissements secondaires aux écolières.

Le ministre afghan de l'Intérieur Sirajuddin Haqqani, nommé par les talibans, a promis lundi de «très bonnes nouvelles» pour «très bientôt» au sujet d'un retour des filles dans les écoles secondaires en Afghanistan. Il s'exprimait dans une rare interview avec la chaîne américaine CNN International.

L’article