larges éclaircies
DE | FR
International
Covid-19

Se soigner en avalant une pilule? 4 questions sur le Paxlovid

Image
Image: Shutterstock

Se soigner du Covid en avalant une pilule? 4 questions sur le Paxlovid

Les Etats-Unis et l'Europe ont donné leur feu vert pour un nouveau médicament anti-Covid. Peut-il être une alternative pour les personnes refusant la vaccination? Pas tout à fait, explications.
23.12.2021, 11:3023.12.2021, 15:08
Plus de «International»

Le rebond de la pandémie met à mal les hôpitaux et les soignants. Le laboratoire Pfizer, après son vaccin, vient d’annoncer que l’Agence américaine des médicaments (FDA), ainsi que l’agence européenne (EMA) ont autorisé en urgence la mise en vente du Paxlovid. Une aubaine pour des millions de personnes infectées d’accéder à un traitement.

Est-ce pour n’importe quelle tranche de population?

Ce médicament antiviral s’adresse aux patients à haut risque âgés de 12 ans et plus, précise la FDA, et uniquement sur ordonnance. Petit bonus: Pfizer annonce aussi qu’il serait efficace contre le variant Omicron.

Le Paxlovid, dans les détails, qu'est-ce que c'est?

Ce nouveau traitement Pfizer consiste en une combinaison de deux pilules, à prendre deux fois par jour sur une durée de cinq jours, après diagnostic et dans les cinq jours après l’apparition des symptômes. Selon les essais cliniques faits sur plus de 2200 personnes, le Paxlovid réduirait de 88% les hospitalisations et les décès chez les personnes à risque.

👉 Les dernières infos sur le Covid? Suivez notre live

Et les vaccins, on laisse tomber?

Non, loin de là. Le PDG de Pfizer ose:

«Ce traitement novateur (…) va changer la façon dont on soigne le Covid-19 et, je l’espère, aider à réduire la pression importante exercée sur nos systèmes de santé et hospitalier.»

Mais priorité aux vaccins, qui restent l’axe de défense principal contre le Covid, souligne la FDA. C’est avant tout un complément-clé aux vaccins.

Est-ce que Paxlovid est la seule pilule?

Outre le Paxlovid, les laboratoires Merck sont sur le qui-vive pour lancer une autre pilule. Le molnupiravir, déjà autorisé au Royaume-Uni et au Danemark, est en attente d’une homologation de la FDA et de l’EMA.

Pour en savoir plus sur le molnupiravir 👇

17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Agathe essaie l'autotest Covid-19
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine n'est pas la plus grande menace pour l'Ukraine
Samedi, l'agression de l'Ukraine fêtera un terrible anniversaire. Ironie du sort, l'annexion de la Crimée célèbre, elle, ses dix ans. Une double peine pour un pays et un président qui n'ont jamais été aussi loin de gagner la guerre et... l'adhésion d'un monde occidental qui fatigue. Il est temps d'offrir une définition plus pertinente à cette «victoire» qui peine à convaincre.

Le 24 février 2022, à l'aube, l'Europe se faisait tirer du lit par une «opération militaire spéciale» qui ébranlera toute la baraque. Vladimir Poutine, l'œil scotché sur l'objectif, annonçait sans trembler l'arrivée des blindés sur le sol ukrainien. Bordel, l'Ukraine, c'est quoi? C'est où? Zelens... qui? Très vite, l'Europe comprend que ce pays qu'on applaudissait à l'Eurovision n'est pas aussi loin que le Yémen. Que les premiers cadavres qui allaient tomber dans la journée conduisaient «les mêmes voitures que nous». Que les premiers réfugiés qui intégreraient nos familles jouent à la PlayStation et s'habillent chez H&M.

L’article