DE | FR
Situation tendue à la frontière ukrainienne.
Situation tendue à la frontière ukrainienne.Image: sda

Etat d'urgence adopté, récapitulons la situation en Ukraine

Le Parlement ukrainien a adopté mercredi soir à une large majorité l'introduction de l'état d'urgence nationale face à la menace d'une invasion russe. La situation commence à sentir le roussi. Récapitulatif.
23.02.2022, 23:0624.02.2022, 10:14

Le président ukrainien déclarait plus tôt dans la journée que «l'Ukraine avait besoin de garanties de sécurité, claires et concrètes, immédiatement», lors d'une conférence de presse avec ses homologues polonais Andrzej Duda et lituanien Gitanas Nauseda. Mais quelques heures plus tard, le Parlement ukrainien a décidé d'adopter l'état d'urgence face à la menace russe.

Les Américains mécontents, Poutine aussi

Joe Biden a annoncé des sanctions contre l'entreprise chargée d'exploiter le gazoduc Nord Stream 2, reliant la Russie à l'Allemagne. Une annonce qui fait écho aux paroles du président Poutine, prêt à une riposte «forte» et «douloureuse» aux pénalités annoncées par Washington après la reconnaissance par Moscou des régions séparatistes d'Ukraine.

Un sommet des Vingt-Sept convoqué en urgence jeudi

L'Union européenne s'active pour se réunir et trouver des solutions à cette crise. Un sommet se tiendra jeudi soir, avec les 27 membres, a annoncé le président du Conseil européen Charles Michel.

Un communiqué de l'Elysée faisait état d'une réunion importante, pour prouver que «nous sommes unis» et que «la famille européenne se rassemble» pour contrecarrer les plans russes. L'Elysée souligne également que cette réunion extraordinaire préparera les sanctions qui seraient prises en cas d'invasion de l'Ukraine par la Russie, ainsi que les éventuelles conséquences économiques et migratoires.

Cinq millions de réfugiés possibles

Selon Linda Thomas-Greenfield, devant l'Assemblée générale des Nations unies, l'ambassadrice américaine de l'ONU explique que la crise ukrainienne entraînerait plus de cinq millions de réfugiés.

«Si la Russie continue sur cette voie, elle pourrait créer une nouvelle crise de réfugiés, l'une des plus importantes auxquelles le monde soit confronté aujourd'hui, avec jusqu'à cinq millions de personnes supplémentaires déplacées par la guerre choisie par la Russie et sa pression exercée sur les voisins de l'Ukraine»
Linda Thomas-Greenfield

Le Parlement ukrainien introduit l'état d'urgence

Le Parlement ukrainien a adopté mercredi soir, à une large majorité, l'introduction de l'état d'urgence nationale face à la menace d'une invasion russe. Cette mesure doit notamment permettre de renforcer la protection de l'ordre public, selon le secrétaire du Conseil de sécurité et de la défense nationale, Oleksiï Danilov.

«La politique agressive de la Russie vis-à-vis de notre pays a été et reste le défi principal pour notre sécurité», a déclaré devant les députés Oleksiï Danilov.

Selon le Kremlin, les séparatistes ont appelé à l'aide

Le Kremlin a affirmé mercredi soir que les responsables des «républiques» séparatistes prorusses autoproclamées dans l'est de l'Ukraine avaient demandé l'«aide» du président russe, Vladimir Poutine. Ce afin de «repousser l'agression» de l'armée ukrainienne.

Le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, cité par les agences de presse étatiques russes, a déclaré que ces deux régions rebelles prorusses avaient «demandé l'aide du président de la Russie pour repousser l'agression des forces armées» ukrainiennes.

Il a expliqué que l'aide avait été requise «sur la base» des traités d'amitié conclus cette semaine avec Moscou et qui ouvrent la porte à une présence de l'armée russe sur ces territoires rebelles.

La Suisse temporise et analyse

Le Conseil fédéral préfère avancer avec prudence dans le dossier russo-ukrainien. Il entend d'abord analyser la situation, avant de prendre une décision sur d'éventuelles sanctions.

Dans une posture attentiste, le Conseil fédéral, par l'intermédiaire de Livia Leu, a annoncé attendre avant d'annoncer d'éventuelles sanctions. Il veut avant tout éviter que la Suisse ne soit utilisée comme une plateforme pour contourner les sanctions occidentales. (ats/svp)

La crise ukrainienne en images

1 / 13
La crise ukrainienne en images
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Toute l'actu' brûlante sur l'Ukraine...

La crise russo-ukrainienne résumée en 3 points

Link zum Artikel

«Loi martiale», «séparatiste»: vous ne pigez rien? Voici le dico!

Link zum Artikel

Donald Trump persuadé qu'il aurait pu éviter la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

La communauté internationale réagit à l'offensive russe

Link zum Artikel

L'invasion russe provoque l'effondrement des marchés mondiaux

Link zum Artikel

Plusieurs villes et régions d'Ukraine frappées par des explosions

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Chers montagnards, vous pourrez bientôt être sauvés par Iron Man
En Angleterre, des ambulanciers s’entraînent à intervenir en montagne équipés d’un Jet Suit. Cette combinaison permet de réaliser une ascension de 750 mètres en moins de 4 minutes. Une prouesse technologique qui pourrait bientôt sauver des vies.

Lorsqu’une personne est blessée ou victime d’un malaise, la rapidité d’intervention des secours est une question de vie ou de mort. Mais quand la victime se trouve dans une zone difficile d’accès, intervenir rapidement peut devenir difficile. Aujourd'hui, de nombreuses compagnies planchent sur des solutions afin d’acheminer du matériel et de porter secours à des personnes sinistrées, notamment en cas de catastrophe naturelle. La société Gravity Industries a créé un Jet suit qui s'avère particulièrement efficace.

L’article