DE | FR

Fusillade en Tanzanie près de l'ambassade de France, Daech pourrait être impliqué

In this image made from video, security forces and forensic experts stand near a covered body in the street near the French embassy in Dar es Salaam, Tanzania Wednesday, Aug. 25, 2021. Tanzania's president said five people are dead, including three police officers, after a gun battle with an armed man near the French Embassy in Dar es Salaam. (AP Photo)

Image: sda

Un site spécialisé dans la surveillance des djihadistes a rapporté qu'un média lié à l'Etat islamique aurait évoqué une attaque sur une ambassade française en Tanzanie.



Trois policiers et un agent de sécurité privée ont été tués, mercredi, dans une fusillade à proximité de l'ambassade de France dans la capitale économique tanzanienne Dar es Salaam. L'agresseur a été abattu par les forces de police devant le bâtiment de la représentation française. Six personnes ont également été blessées.

La situation à Dar es Salaam, en images:

abspielen

Vidéo: YouTube/africanews (en français)

«Il est trop tôt pour conclure qu'il s'agit de terrorisme. Nous enquêtons toujours sur les motivations.»

Le chef des opérations de police

Un média lié à l'EI aurait évoqué l'attaque

L'organisme Site, spécialisé notamment dans la surveillance de sites djihadistes, a rapporté dans la soirée qu'un média lié à l'Etat islamique (Daech) avait évoqué une «attaque sur l'ambassade de France» à Dar es Salaam menée par un homme de nationalité somalienne. Aucune revendication n'a, toutefois, été formulée. Contacté par l'AFP, le ministère français des affaires étrangères n'a fait aucun commentaire.

L'ambassadeur américain Donald J. Wright a exprimé, sur Twitter, ses condoléances aux familles des victimes de cette attaque «insensée» et remercié «les forces de l'ordre qui ont mis fin au carnage». Les échanges de tirs ont eu lieu à la mi-journée sur Ali Hassan Mwinyi Road, avenue de Dar es Salaam où se trouvent plusieurs ambassades et représentations étrangères.

Des vidéos diffusées par un média local montrent un homme armé d'un fusil automatique, vêtu d'une chemisette à carreaux et portant un kufi (calotte de prière musulmane) blanc, marchant sur un trottoir, longeant notamment un bus et un tuk-tuk. On le voit ensuite être abattu alors qu'il se trouvait devant l'entrée de l'ambassade de France. (ats/jch)

En parlant de terrorisme: Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un sommet emblématique du Cap prend feu et menace la ville

Un incendie s'est déclenché dimanche au Cap, ville portuaire située sur la côte sud-ouest en Afrique du Sud. Le feu qui s'est propagé au centre-ville a ravagé une collection unique d'archives africaines.

«Le feu n'est pas encore sous contrôle». C'est le constat des pompiers de la ville du Cap, en Afrique du Sud, après qu'un incendie s'est déclaré, dimanche, sur Table Mountain, un sommet emblématique de la région. Des vents violents ont jusqu'à présent empêché toute intervention aérienne et poussé les flammes vers l'Ouest, en direction du centre-ville.

Une enquête sur l'origine de l'incendie, qui n'a pas fait de victime, a été ouverte. Cependant, un suspect a été placé en garde à vue, ont …

Lire l’article
Link zum Artikel