DE | FR

Payeriez-vous un million de dollars pour cet Apple... en bois?

Le tout premier Apple-1 jamais commercialisé est mis aux enchères mardi dans le sud de la Californie. Il pourrait partir à plus d'un million de dollars. Petite précision: il est en bois. Oui, vous avez bien lu.
09.11.2021, 08:3111.11.2021, 07:27

Bon, il faut s'accorder sur le fait qu'on parle d'un objet rare: Apple n'avait construit que 200 Apple-1 au total. Tous assemblés à la main chez Steve Jobs, dont la plupart s'étaient vendus à l'époque pour la somme de 666,66 dollars.

L'exemplaire mis aux enchères par la maison de ventes John Moran à Monrovia, près de Los Angeles, est estimé entre
400 000 et 600 000 dollars. Mais il pourrait s'arracher encore bien plus, estiment les spécialistes.

Au fait, il fonctionne ce truc?

Figurez-vous que oui! (Et c'est rassurant, à ce prix-là).

Parmi les 60 Apple-1 recensés à ce jour, 20 sont encore en état de marche. Celui vendu par la maison John Moran en fait partie. En 2014, un Apple-1 en état de marche avait été vendu plus de 900 000 dollars par la maison Bonhams.

Et cet exemplaire d'autant plus rare qu'il est... exotique!

Oui! Cet Apple-1 réalise la prouesse peu courante d'être une édition limitée dans l'édition limitée. Il est doté d'un boîtier en bois exotique, le koa, originaire des îles Hawaï. Une rareté qui lui vaut de figurer dans une vente autrement consacrée à l'art et au design contemporains.

Il n'existe que six exemplaires connus d'Apple-1 avec boîtier en koa, selon le catalogue de la maison John Moran.

En 1976, les Apple-1 étaient parmi les premiers modèles d'ordinateurs personnels déjà assemblés (avec les composants déjà soudés sur la carte-mère en particulier), mais ils se vendaient souvent sans boîtier ni clavier.

L'exemplaire acheté à l'époque par un professeur du Chaffey College, mis en vente mardi, «est un peu le Saint Graal pour les collectionneurs d'électronique et d'ordinateurs vintage», assure l'expert Corey Cohen au Los Angeles Times. Ce professeur l'avait revendu en 1977 à l'un de ses étudiants, qui l'a conservé jusqu'à ce jour et a choisi de rester anonyme. (ats/mbr)

Sinon, cette semaine, vous pouvez aussi vous offrir cette robe d'Amy Winehouse

Ou peut-être aviez-vous manqué celle des objets favoris d'Al Capone!

Un ordi à un million, ça peut être un beau cadeau de Noël, non?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Russes et Américains se parlent à Genève pour désamorcer la crise en Ukraine
Alors que les craintes d'une invasion russe de l'Ukraine s'intensifient, les chefs de la diplomatie américaine et russe se sont donné une poignée d'heures vendredi à Genève pour une ultime tentative de désamorcer la crise. Ignazio Cassis sera également présent.

La rencontre entre Sergueï Lavrov et Antony Blinken dans un palace du bord du Léman est le dernier pas de deux d'un intense ballet diplomatique qui avait commencé il y a 11 jours, déjà à Genève, entre leurs adjoints.

L’article