International
Etats-Unis

Pollution: les feux canadiens polluent à nouveau les Etats-Unis

Les feux canadiens polluent à nouveau les Etats-Unis (et bientôt la Suisse)

The Chicago Board of Trade building is blanketed in haze from Canadian wildfires Wednesday, June 28, 2023, in Chicago. (AP Photo/Kiichiro Sato)
Le bâtiment du Chicago Board of Trade est recouvert d'une brume due aux incendies de forêt canadiens, mercredi.Keystone
Cette catastrophe climatique a une incidence jusque dans nos contrées, car les particules émises par les feux du Québec devraient survoler la Suisse entre jeudi soir et vendredi.
29.06.2023, 04:5829.06.2023, 08:07
Plus de «International»

Les habitants du Midwest américain sont de nouveau plongés mercredi dans un air fortement pollué par les fumées des incendies au Canada. Il s'agit du deuxième épisode de pollution atmosphérique lié à ces feux ce mois-ci aux Etats-Unis.

Du côté de Chicago, troisième ville du pays, le ciel est gris pour le deuxième jour consécutif et certains habitants ont remis des masques pour se déplacer. Les autorités ont conseillé de limiter le temps passé en extérieur, notamment pour les enfants ou les femmes enceintes.

Des images de Chicago:

A Detroit ou Indianapolis également, l'indice de pollution de l'air de l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) indique un niveau «très nocif» pour la santé.

La fumée se déplace peu à peu vers l'est et a commencé à atteindre la région de Washington à la mi-journée. Un air comme poussiéreux, et à l'odeur légèrement âcre, est venu gâcher une journée qui s'annonçait ensoleillée dans la capitale américaine.

«Un de ces événements dans l'année serait déjà remarquable, mais cela sera notre deuxième en un mois»
Ryan Stauffer, scientifique de la NASA spécialisé dans la pollution atmosphérique.

Des centaines de feux actifs

Au début du mois, un premier épisode de pollution atmosphérique particulièrement impressionnant avait touché tout le nord-est des Etats-Unis. Des images de New York baignée d'une lumière orange avaient fait la Une des journaux. Les autorités new-yorkaises ont mis en place des distributions de masques cette semaine, mais la ville est, pour le moment, épargnée.

La qualité de l'air est en revanche également très mauvaise à Toronto mercredi, selon les mesures des autorités canadiennes.

Une étude évaluant le lien direct entre ces feux actuels et le changement climatique n'a pas encore été conduite. Mais les scientifiques martèlent que le réchauffement de la planète, causé par les activités humaines, exacerbe en règle générale le risque d'incendie et leur intensité.

En ce qui concerne la Suisse, un impact significatif sur la qualité de l'air n'est pas attendu et les principales conséquences seront un ciel opaque et un soleil rouge au coucher jeudi.

Quelque 500 incendies de forêt sont actuellement actifs au Canada, dont la moitié hors de contrôle. Le Québec notamment vit une saison des feux historique et particulièrement précoce. Cette crise risque de se poursuivre, car le pic de l'été est loin d'être atteint. (ats/jch)

New York asphyxié par les feux de forêt canadiens
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un feu fait onze morts et des dizaines de blessés en Turquie
Le feu a ravagé des terres agricoles, se propageant par le vent sur les villages voisins. Il s'agit de l'un des nombreux incendies qui ont touché le pays cette semaine.

Au moins onze personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans un feu de végétation qui s'est propagé sous l'effet des vents à plusieurs villages du sud-est de la Turquie. Il a également provoqué la mort de centaines d'animaux.

L’article