International
Etats-Unis

Assaut du Capitole: un ex-meneur des Proud Boys prend 17 ans de prison

Il a voulu semer le chaos: Joseph Biggs écope de 17 ans de prison

Après avoir connu des conditions de détention éprouvantes, l'ex-membre des Proud Boys a «reçu le message», selon son avocat.
Après avoir connu des conditions de détention éprouvantes, l'ex-membre des Proud Boys a «reçu le message», selon son avocat.watson
Jugé pour son rôle dans l'assaut contre le Capitole, siège du Congrès, le 6 janvier 2021 à Washington, Joseph Biggs, l'un des dirigeants du groupe des Proud Boys, a été condamné jeudi à 17 ans de prison.
31.08.2023, 20:2531.08.2023, 20:26
Plus de «International»

Les procureurs avaient réclamé 33 ans de prison contre cet ancien militaire, qui a servi en Irak et en Afghanistan, pour avoir conduit quelque 200 membres des Proud Boys vers le Capitole, siège du Congrès aux Etats-Unis. Il s'agit de la deuxième peine la plus lourde prononcée par la justice américaine dans ce dossier.

La plus lourde peine prononcée à ce jour l'a été à l'encontre du fondateur de la milice d'extrême droite Oath Keepers, Stewart Rhodes, également reconnu coupable de sédition et condamné à 18 ans de prison.

Depuis l'attaque du 6 janvier 2021, pas moins de 1100 personnes ont été arrêtées et inculpées. Plus de la moitié ont été condamnées, en majorité à des peines de prison ferme.

Circonstances aggravantes

En ce qui concerne Joseph Biggs, le juge Timothy Kelly a pris en compte des circonstances aggravantes pour faits de terrorisme demandées par les procureurs, mais souligné qu'il avait fixé la peine à 16 ans de moins que les réquisitions au motif que le prévenu «n'avait pas eu l'intention de tuer des gens».

Bien que l'assaut du Capitole ne se soit pas traduit par un «grand» nombre de morts (on dénombre cinq décès et 140 policiers blessés), le procureur Jason McCullough avait fait valoir à l'audience la gravité de l'événement et la nécessité de peines dissuasives.

«Cette journée du 6 janvier 2021 a brisé notre tradition de passation pacifique du pouvoir, l'une des choses les plus précieuses que nous avions en tant qu'Américains»
Le juge Timothy Kelly.

«Il y a une raison pour laquelle nous devrons retenir notre souffle lors des prochaines élections», a-t-il dit, affirmant que les assaillants avaient «voulu intimider et terrifier» tous ceux qui s'opposaient à eux.

Le destin est scellé

Joseph Biggs a passé plus de deux ans en détention provisoire, dont parfois jusqu'à 22 heures à l'isolement. «Je crois qu'il a reçu le message», avait plaidé son avocat, Norman Pattis. En mai, il avait été reconnu coupable de six chefs d'accusation, dont celui de sédition, avec d'autres dirigeants des Proud Boys.

«Je sais que j'ai mal agi ce jour-là mais je ne suis pas un terroriste»
Joseph Biggs, à la barre.

A la barre, il a exprimé ses regrets, assurant qu'il était désormais éloigné de la politique et de toute affiliation à un groupe. Cheveux et barbes gris, en tenue orange de détenu révélant des tatouages sur ses avant-bras, il a éclaté en sanglots à plusieurs reprises à l'évocation de sa fille et de sa mère. (mbr/ats)

Les inondations en Floride sont dues au réchauffement climatique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Un feu fait onze morts et des dizaines de blessés en Turquie
Le feu a ravagé des terres agricoles, se propageant par le vent sur les villages voisins. Il s'agit de l'un des nombreux incendies qui ont touché le pays cette semaine.

Au moins onze personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans un feu de végétation qui s'est propagé sous l'effet des vents à plusieurs villages du sud-est de la Turquie. Il a également provoqué la mort de centaines d'animaux.

L’article