DE | FR
Les médias américains se sont enflammés, hier, après la découverte d'objets possiblement liés à la mort de Gabby Petito.
Les médias américains se sont enflammés, hier, après la découverte d'objets possiblement liés à la mort de Gabby Petito.DR

La folie continue autour du meurtre de l'Américaine Gabby Petito

En Floride, la police a découvert des objets liés au fiancé (toujours recherché) de la jeune américaine. Aussitôt le pays s'est enflammé.
20.10.2021, 21:2121.10.2021, 10:38

L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne l'Amérique depuis des semaines, a été relancée, mercredi, par la découverte, dans une réserve naturelle de Floride, d'objets liés à son fiancé. Celui-ci est toujours activement recherché.

Des «objets liés à l'enquête» sur la disparition de Brian Laundrie ont été retrouvés dans la réserve Carlton, près de Sarasota, a annoncé mercredi la police fédérale de Tampa. Une équipe de recherches du FBI «examine la scène», a-t-elle précisé.

L'annonce de ces nouveaux éléments dans l'enquête était largement couverte, mercredi, par les télévisions américaines, qui ont dépêché des hélicoptères pour filmer la zone de recherches. Sur la plupart on distingue une tente où apparemment les recherches auraient lieu ou encore des véhicules de police qui vont et viennent.

La disparition de Gabby Petito, puis la chasse à l'homme pour retrouver son petit ami, ont fait l'objet d'une abondante couverture médiatique, et d'un torrent de publications sur les réseaux sociaux.

C'est qui Gabby Petito?

Documentant sa traversée de l'ouest américain sur les réseaux sociaux, Gabby Petito avait disparu en août alors qu'elle était en voyage avec son petit ami, suscitant une vive émotion et des questionnements sur le rôle joué par ce dernier, qui était rentré seul à leur domicile de Floride. Le corps de la femme de 22 ans avait finalement été retrouvé près du parc national de Grand Teton. Selon l'autopsie, elle a été étranglée.

Qualifié de «personne digne d'intérêt pour l'enquête», son fiancé, 23 ans, avait été inculpé pour utilisation frauduleuse d'une carte bancaire, mais restait introuvable depuis des semaines. Il avait dans un premier temps refusé de répondre aux questions de la police. (jah/ats)

Sonia Grimm, engagée contre la violence sur scène et en politique

Aussi dans l'actu...

Voici pourquoi le tirage au sort des juges est un vrai débat

Link zum Artikel

La Street Parade de Zurich (encore) utilisée pour propager des mensonges

Link zum Artikel

Panne du certificat Covid: Faut-il accepter ou refouler tout le monde?

Link zum Artikel

La grève pour le climat c'est ce vendredi, voici où ça va se passer

Link zum Artikel
La loi Covid déjà pliée? 5 fois où les urnes nous ont laissés sans voix
La votation du 28 novembre sur la loi Covid semble jouée d'avance. Plus de 60% des Suisses s'apprêtent à dire oui au texte, selon les sondages. Mais il faut se méfier des urnes, elles réservent parfois des surprises.

Selon les sondages Tamedia, 68% de la population serait favorable à la loi Covid. La SSR pronostique, elle, une victoire du oui à 61% ce dimanche 28 novembre. La votation serait donc déjà pliée avant même que vous ne glissiez votre bulletin dans l'urne? Peut-être. Mais les dépouillements passés n'ont pas toujours donné le résultat attendu.

L’article