DE | FR

Attaque du Capitole: «J'ai pensé que j'allais mourir»

Présent le 6 janvier, l'agent Aquilino Gonell a évoqué une «lutte au corps-à-corps, centimètre par centimètre».
Présent le 6 janvier, l'agent Aquilino Gonell a évoqué une «lutte au corps-à-corps, centimètre par centimètre».Image: sda
La commission parlementaire chargée d'enquêter sur l'assaut du 6 janvier a amorcé ses travaux mardi, avec le témoignage de quatre policiers traumatisés
27.07.2021, 17:1727.07.2021, 21:08

L'un a fait un arrêt cardiaque, un autre a subi des insultes racistes, un troisième a été aspergé de gaz irritants... Des policiers ont rappelé mardi la violence de l'assaut sur le Capitole, à l'ouverture d'une enquête parlementaire qui divise Washington.

L'attaque du siège du Congrès par des centaines de partisans de Donald Trump, le 6 janvier, «ressemblait à une bataille moyenâgeuse», a témoigné l'agent Aquilino Gonell, en décrivant une «lutte au corps-à-corps, centimètre par centimètre».

«J'ai pensé que j'allais mourir comme ça»
Aquilino Gonell

Un «plan B» pour les démocrates

Composée de neuf membres, la commission vise à faire la lumière sur l'invasion du siège du Congrès par des partisans de l'ancien président Donald Trump.

Ce comité représente une sorte de «plan B» pour les démocrates, contraints à renoncer à une vaste commission d'enquête sur le modèle de celle du 11 Septembre, explique Radio Canada.

Les partisans de Trump essayent de pénétrer dans le Capitole.
Les partisans de Trump essayent de pénétrer dans le Capitole.Image: EPA

Plus d'articles sur ce sujet:

«Un plan d'attaque coordonné»

Le chef de la commission, le démocrate Bennie Thompson, a pour sa part affirmée que «nous avons des preuves d'un plan d'attaque coordonné, nous savons que les hommes et les femmes qui se sont lancés à l'assaut du Capitole voulaient faire dérailler la transition pacifique du pouvoir».

«Même si nos institutions ont résisté, nous n'avons pas eu de transition pacifique du pouvoir cette année»
Bennie Thompson, chef de la commission spéciale

La commission d'enquête doit «surmonter les efforts en cours pour étouffer» la violence de l'assaut et ses causes, a déclaré de son côté Liz Cheney. L'élue républicaine est isolée dans son parti en raison de ses critiques envers Donald Trump.

«Aucun membre du Congrès ne devrait essayer de défendre les entraves inexcusables à cette enquête, ni réécrire ce qui s'est passé ce jour-là», a ajouté la représentante en référence aux efforts de certains de ses confrères pour minimiser la gravité de l'intrusion dans le temple de la démocratie américaine. (ats/asi)

L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A peine mobilisés, ces Russes sont abandonnés dans la «vallée de la mort»
Une énième vidéo montre le chaos qui règne parmi les rangs de l'armée russe: des hommes mobilisés sont lâchés dans un champ, sans nourriture ni tentes. Un journaliste a reconstitué leur histoire.

La mobilisation partielle déclarée par Vladimir Poutine, mercredi dernier, ne se déroule de toute vraisemblance pas, selon les plans. Des milliers de Russes en âge de se battre ont fui le pays, les protestations et les incidents dans les centres de recrutement se multiplient, et de plus en plus de citoyens sont enrôlés de force.

L’article