DE | FR

Pourquoi il y a eu moins de nouveaux-nés américains

nouveau-nés bébés décroissance naissance Etats-Unis Amérique

Image: Shutterstock

La croissance de la population américaine a nettement ralenti au cours de la dernière décennie. Explications.



Il y a eu nettement moins de nouveaux-nés aux Etats-Unis, entre 2010 et 2020, selon les données du dernier recensement américain, publiées lundi. Ce ralentissement de la croissance a été marqué, notamment, par le coup d'arrêt à l'immigration décidé par l'ex-président Donald Trump.

Les chiffres

Les Etats-Unis comptaient 331 449 281 habitants au 1er avril 2020, soit 7,4% de plus qu'en 2010, a précisé le Bureau du recensement. Cette progression est nettement moindre que les +9,7% enregistrés pendant la décennie précédente et à peine supérieure au plus bas jamais enregistré: +7,3% entre 1930 et 1940, période de la Grande Dépression.

Le «Baby Boom»

La population américaine a bondi après la Seconde Guerre mondiale, avec le «Baby Boom» des années 1950, mais elle a augmenté à un rythme moins important depuis. A l'exception des années 1990, lorsque des millions d'immigrants, venus principalement du Mexique, sont arrivés sans papiers dans le pays et y sont restés. Depuis, le rythme de croissance a de nouveau ralenti, comme le montrent les chiffres du nouveau recensement.

La crise de 2008, puis Donald Trump

La première partie de la décennie a été marquée par les suites de la crise économique de 2008, avec un taux de natalité inférieur et de nombreux Mexicains choisissant de rentrer dans leur pays. En outre, lorsqu'il est arrivé au pouvoir en 2017, Donald Trump a nettement réduit l'immigration légale et tout fait pour stopper l'immigration illégale.

Le recensement a été politisé cette année, Donald Trump ayant tenté sans succès d'interdire le décompte des résidents illégaux ou étrangers. Des efforts qui peuvent avoir empêché des résidents de répondre aux questions des services américains des statistiques, de crainte d'être dénoncés aux services de l'immigration.

L'influence de la pandémie

«Essayer de décompter la population pendant une pandémie mondiale a encore ajouté aux difficultés», a noté le Bureau du recensement, en annonçant ces chiffres. Les chiffres sur la répartition de la population américaine par âge, race, genre et autres seront publiés dans les prochains mois. (ats)

Regardez ce «tsunami de glace» submerger un pont en Russie

Vidéo: watson

Un best of du street art à Brooklyn, en images

1 / 19
Un best of du street art à Brooklyn, en images
source: jah / watson / jah / watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de prison

Link zum Artikel

Taylor Swift première femme sacrée «icône mondiale» aux Brit Awards

Link zum Artikel

Les Belges voudraient copier notre fédéralisme, mais est-ce possible?

Link zum Artikel

Burnout, dépression, insomnies, les infirmières appellent à l'aide

Link zum Artikel

Plus d'articles «Actu»

Harry règle ses comptes avec son père

Link zum Artikel

On a enfin une date pour le nouvel épisode de «Friends»!

Link zum Artikel

Voici pourquoi les Allemands se ruent sur l'Astrazeneca

Link zum Artikel

L'Afrique du sud veut attaquer des réseaux sociaux en justice

Link zum Artikel

Le «Make America great again», à la sauce Joe Biden ça donne quoi?

Le président américain Joe Biden, a proposé, mercredi, au Congrès, d'investir 2000 milliards de dollars dans des infrastructures qui pourraient créer des millions d'emplois.

2000 milliards de dollars (l'équivalent en francs suisses) d'investissement dans les infrastructures, c'est la proposition que Joe Biden a faite devant le Congrès américain. L'objectif affiché du président des Etats-Unis est de créer des millions d'emplois, de tenir tête à la Chine et de lutter contre le changement climatique.

Le mégaprojet du locataire actuel de la Maison-Blanche pourrait rappeler celui de Donald Trump, son prédécesseur, intitulé «Make America great again» («rendre sa …

Lire l’article
Link zum Artikel